Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Liszt, Via Crucis, par les Choeurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu, Auditorium, Lyon, le 8 janvier 2013

Avec cette oeuvre très originale construite autour des 14 stations du chemin de croix traditionnel, Liszt écrit de façon condensée une véritable Passion.


Choeurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu © DR
Choeurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu © DR
Fresque musicale sur la vie et la mort, où les grands silences suspensifs sont tour à tour respiration, tension et apaisement, le Via Crucis commence avec l’hymne Vexilla regis où le choeur endosse le rôle d'une foule fervente. Le déroulement est très contrasté, mêlant le choral romantique et l’écriture volontairement archaïque, les passages a cappella et les passages purement instrumentaux extrêmement dramatiques. Le chromatisme nous fait perdre nos repères harmoniques comme si le sol se dérobait sous nos pieds.
Les chutes répétées du Christ servent de ponctuations solennelles et sont évoquées par un choeur d'hommes révoltés.
L’oeuvre se termine dans le chatoiement harmonique d'un vitrail de cathédrale, avec de grands accords arpégés au clavier soutenant le choeur enfin apaisé.

Les univers musicaux sont très différents chez Liszt et Mendelssohn : leur rapprochement au sein du même concert
rend encore plus manifeste leur spécificité et leur originalité.
L’aisance de Mendelssohn est sensible dès les premières mesures du Motet de Noël : vocalité facile, écriture naturelle...
On sent dans cette musique radieuse la jubilation d'un jeune homme et la fraîcheur de ses souvenirs d'Italie.
Concert enregistré par France Musique

Choeurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu
Catherine Molmerret chef de choeur
Vincent Warnier orgue
Bernard Tétu direction


Pierre Aimar
Lundi 26 Novembre 2012
Lu 214 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 79





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...