arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


« Les concertos de Mozart », David Grimal (violon), Brice Pauset (clavecin), Les Dissonances, le 21 février 2014 à Toulon

Concerto pour violon n°1 en si bémol majeur, K. 207 / Concerto pour violon n°3 en sol majeur, K. 216
Concerto pour violon n°5 en la majeur, K. 219


Sortie de scène @ Adrien Hippolyte
Sortie de scène @ Adrien Hippolyte
Durant l’année 1775 Mozart compose cinq concertos pour violon. Ceci entre avril et décembre. Il a tout juste dix-neuf ans. Ces concertos sont dans un style « galant » au goût du jour, mais il ne peut pas s’empêcher d’en faire éclater les cadres. Quels progrès entre le premier et le dernier, et ceci en à peine huit mois. Et comme il apprend vite !

Ces œuvres sont des écrins au service de la virtuosité du violon. Il se pourrait même qu’ils furent écrits pour son usage personnel en tant que compositeur et musicien exécutant à la cour de Salzbourg.

Le premier est, selon Sainte Foix, une « longue et délicieuse rhapsodie » avec une abondance d’idées peu élaborées révélant un réel bonheur de chanter. Le troisième, bien plus original que les précédents est expressif et riche d’inventions. L’orchestre, ici, devient un véritable partenaire du soliste. L’adagio est un chef d’œuvre. C’est le moment le plus émouvant des cinq concertos, une des plus belles inventions du génie de Mozart.

Enfin, le cinquième est, à juste titre, le plus célèbre. Il est parfait et brille par son classicisme. Il nous séduit toujours par le raffinement de l’orchestration, la pureté de l’invention, la perfection de son écriture et, surtout, sa grâce profonde.

Ici, ces joyaux seront magnifiés dans des interprétations revisitées par les Dissonances créé à l’initiative de David Grimal qui en sera le soliste.
Les Dissonances sont un collectif d’artistes, solistes, chambristes, musiciens d’orchestre et brillants étudiants en devenir qui se retrouvent sur des projets artistiques ambitieux afin de s’enrichir mutuellement. Dans cet esprit, David Grimal déclare : « L’Art est notre part de sacré. Les artistes des Dissonances en sont convaincus : c’est avant tout leur passion qu’ils veulent nous faire partager. » Et, assurément, ils sauront nous en convaincre avec ces trois concertos pour violon de Mozart !

Informations pratiques

Vendredi 21 février, 20h30
Théâtre Liberté
Place de la Liberté
83000 Toulon

Tarifs : 26€, réduit 20€, spécial 14€ (+ frais de location par place)
Réduit (sur justificatif) : Amis du Festival, adhérents Fnac, groupes (minimum 10 personnes), professeurs du CNRR TPM
Spécial (sur justificatif) : Etudiants & élèves du CNRR TPM de moins de 25 ans, demandeurs d'emploi

Location :
- Bureau de location du Festival (Office du Tourisme de Toulon, Place Louis Blanc) 04 94 18 53 07
- Office du Tourisme de Six-Fours 04 94 07 02 21


Pierre Aimar
Lundi 23 Décembre 2013
Lu 112 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 85



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine