Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Les Musicales de Grospierres (Ardèche), concert de l'Académie Sainte Cécile le samedi 13 octobre à l'église de Comps

Les Musicales de Grospierres reçoivent l'Académie Sainte Cécile pour un concert supplémentaire le samedi 13 octobre à 20h à l'église de Comps.


Ce quatuor, fondé en 1988, se produit sur de nombreuses scènes européennes, festivals ou événements comme la "Folle journée de Nantes" ou lors de concerts au château de Versailles. Un des concerts a été retransmis sur France 3. Ce quatuor accompagne régulièrement de prestigieux artistes comme le célèbre contre-ténor Philippe Jaroussky. Le violoniste Philippe Couvert dirige l'Académie Sainte Cécile. Cet ancien élève du Conservatoire national supérieur de musique et de dans de Paris est violon solo depuis 1986 de La Grande écurie et La chambre du Roy, à Paris. Les trois autres musiciens qui composent ce quatuor sont Sandrine Naudy, violoniste, professeur au Conservatoire de Lille; Jean-Luc Thonnérieux, altiste, régulièrement l'invité des meilleurs ensembles baroques européens; et Dominique Dujardin, violoncelliste, professeur aux Conservatoire de Calais et de Lille. Mozart et Schubert seront mis à l'honneur lors de ce concert. Participation libre.
Les Musicales de Grospierres (Ardèche), concert de l'Académie Sainte Cécile le samedi 13 octobre à l'église de Comps

Pratique



Pierre Aimar
Jeudi 4 Octobre 2018
Lu 138 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 95



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.