arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Le dernier sommeil selon Caravage, Alain Le Ninèze - ateliers henry dougier. En librairie le 20 janvier 2022



Comment j’ai été amené à écrire ce livre…
J’ai été amené à écrire ce livre pour deux raisons. D’abord parce que j’aime passionnément Caravage, ce génial inventeur de la technique du clair-obscur que reprendront après lui des peintres aussi importants que Velasquez, Rembrandt, Vermeer et Georges de la Tour. Ensuite parce que, déambulant un jour dans la Grande Galerie du Louvre, je me suis arrêté, intrigué, devant une toile intitulée La Mort de la Vierge. Pourquoi Caravage avait-il donné ce nom à ce tableau montrant le corps sans vie d’une femme veillée par ses proches dans la chambre d’un modeste logis ? C’est donc ainsi qu’il voyait Marie morte, la mère de Dieu que toute la peinture de la Renaissance avait montrée paisiblement endormie dans l’attente de monter au ciel dans la gloire de l’Assomption ? Pourquoi ce choix étrange de l’artiste ?
Je ne suis pas le premier à avoir été surpris. Les moines du couvent romain qui, en 1606, avaient commandé l’œuvre à Caravage, eux, ont été scandalisés. Ils l’ont été encore plus quand ils ont appris que le modèle du peintre avait été le cadavre d’une prostituée retrouvée noyée dans le Tibre… A tel point qu’ils ont refusé le tableau.
Ce scandale ne fut qu’un parmi d’autres dans l’œuvre de l’artiste, et aussi dans sa vie. Ami des prostituées et des mauvais garçons, irascible, toujours prompt à dégainer l’épée, Caravage est condamné la même année pour avoir tué un homme au cours d’une rixe. Il quitte Rome pour échapper à l’échafaud. Et à partir de là son destin bascule vers le tragique…
C’est cette période de sa vie que raconte le roman.
Romancier féru d’histoire de l’art, Alain Le Ninèze a écrit notamment sur Michel-Ange (Libica. Michel-Ange et la Sibylle, Actes sud, 2014) et sur Léonard de Vinci (Dans les yeux de Mona Lisa, ateliers henry dougier, 2019). On lui doit dans la même collection : La Femme moderne selon Manet.


Éditeur : ateliers henry dougier
Collection : Le roman d’un chef-d’œuvre
Prix papier : 12,90€ / epub : 4, 99€
Format 13,5 x 19,5 cm / 128 pages
ISBN : 979-10-312-0417-8


Pierre Aimar
Lundi 6 Décembre 2021
Lu 125 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements