arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Le chœur Vesna de Moscou, tout en jeunesse et en turquoise au Festival Vochora à Tournon (25/7/19)

Avec le chœur Vesna, un long souffle de printemps coule sur la vallée du Rhône. Car Vesna cela signifie Printemps en russe et c’est bien ce qu’elles représentent, ces 55 jeunes filles, (pardon 53, et deux garçons) tout de turquoise vêtues et coiffées de fleurs.


Vesna, le Printemps, joliment illustré par ce chœur russe © Pierre Aimar
Vesna, le Printemps, joliment illustré par ce chœur russe © Pierre Aimar
Joli spectacle venu d’ailleurs que leur entrée dans la collégiale de Tournon, d’un pas vif et l’allure en fleurs !

Nadezda Averina les dirige, une élégante russe blonde - elle est à la fois leur chef de chœur et le proviseur dans ce lycée de Moscou spécialisé en formation chorale -, on devine plaisir de chanter et précision, complicité et discipline.
L’église est en quelque sorte envahie de ces longues robes turquoise à corselets chamarrés, des silhouettes juvéniles et d’une certaine animation.
Elles ouvrent le spectacle en chantant, elles bougent et animent le chœur, agitant clochettes et crécelles, apportant un printemps sonore et frais à la pénombre (brûlante en ce soir de canicule) de la collégiale Saint-Julien.
Très vite les couronnes et coiffes fleuries disparaissent laissant place au chœur plus sage, mais qui va demeurer mobile et ondoyant et dont le balancement vient appuyer les chants et les rythmes très variés.

Elles ne chantent pas ce qui est annoncé sur le programme - comme bien souvent -, aussi perdons-nous assez vite le fil des œuvres, mais peu importe. Les airs sont variés, la plupart du temps russes, les groupes se mettent en place au gré des voix, viennent parfois dans les allées auprès du public, répartis selon les voix ; ainsi nous remarquons proche de nous un groupe d’altos aux chant grave et aux belles voix qui va nous quitter très vite, hélas ! Les textes sont parfois d’auteur connu, ainsi Chagrin d’or, texte de Nabokov, des Ave Maria, ou Las Amarillas, une chanson mexicaine ; et beaucoup de ces chants populaires russes qui évoquent à notre oreille - qui ne peut s’empêcher d’être imaginative - un vaste et plat pays encore un peu libre et sauvage, dont l’âme est puissante et souvent célébrée.

En bis et en clin d’œil à notre pays à nous, moins vaste mais au vieux passé précieux, une surprise : envol à tire d’aile vers le Pont d’Avignon, si proche, si cassé et tellement symbolique ! Et où « les belles dames font comme ça… et puis encore comme ça »… Révérences en robes turquoise … et sortie au pas de course sur les belles dalles massives de la collégiale Saint-Julien.
Jacqueline Aimar


Après le festival et l’été, Vochora se poursuit avec quatre concerts, histoire de garder, à l’oreille et à la voix le plaisir du chant et des musiques :
- 15 septembre, le Chœur Madrigal pour Musique et Patrimoine, à Tournon, église des Saints-Cœurs
- 27 septembre, Polyphonies Corses à la Collégiale de Tournon.
- 18 octobre, Polyphonies Occitanes pour 5 chanteurs percussionnistes, Tain L’Hermitage
- 15 décembre, La Cantate 140 de Bach ; La Messe du Couronnement de Mozart, collégiale de Tournon.




Dimanche 28 Juillet 2019
Lu 140 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 91



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals


35e édition du Festival Radio France Occitanie Montpellier


Cliquez sur l'image pour télécharger le programme