Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Le Sacre et ses révolutions, création de Jean-Claude Gallotta, Philharmonie de Paris, les 14 et 15 mars 2015

Jean-Claude Gallotta a créé sa propre version du Sacre du printemps en 2011.


Les 14 et 15 mars 2015, pour la saison d’ouverture de la Philharmonie de Paris, sous le titre de "le Sacre et ses révolutions", il présente sa chorégraphie avec le grand orchestre du Brussels Philharmonic dirigé par Michel Tabachnik ainsi que deux créations en complément de soirée : Jonchaies de Iannis Xenakis et Six pièces pour orchestre, op 6 d’Anton Webern (Hommage à Angela Davis).

Le projet du Sacre du printemps s’est imposé à Jean-Claude Gallotta en 2011 comme le second volet du diptyque commencé avec Gainsbourg et Bashung et l’Homme à tête de chou : mêmes danseurs, même lumière sélénienne, mêmes énergies venues directement de la musique. Ce Sacre est ainsi proposé dans une version chorégraphique rude, sans affèteries, sans brillance décorative, plus que jamais « cérémonie païenne », selon les mots du compositeur. Pas d’anecdote, pas d’intrigue, ni d’« Elue », chacune des interprètes, sur scène, est « éligible », tour à tour, comme pour mieux rétorquer à l’obscur « pouvoir discrétionnaire » des dieux et des pouvoirs.
La pièce créée à la MC2 : Grenoble puis présentée au Théâtre de Chaillot il y a trois ans, connaît, avec cette programmation à la Philharmonie de Paris, une nouvelle ampleur.


Création les 14 et 15 mars à la Philharmonie de Paris
Réservation au 01.44.84.44.84 ou www.philharmoniedeparis.fr
www.gallotta-danse.com


Pierre Aimar
Mardi 10 Mars 2015
Lu 244 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...