arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Le Messie, Georg Friedrich Haendel, Opéra de Lyon, du 3 au 14 Décembre 2012

Le Messie de Haendel : une histoire de Dieu en trois parties.


La première raconte la nativité du Christ, la crèche et les bergers : le mystère de l’Incarnation ; la deuxième évoque la passion du Christ – He was despised – il était méprisé, abandonné des hommes – souffrances et mort ; le plus célèbre Alleluia de l’histoire de la musique fait la transition avec la troisième partie : la résurrection, le triomphe de la rédemption. Le livret du Messie s’appuie peu sur les évangiles – deux fragments uniquement – et beaucoup sur les livres prophétiques de la Bible – Livre d’Isaïe, l’Apocalypse de Jean – et sur les épîtres de Paul ; des références bien connues par le public pour qui Haendel écrivait ; une culture qui a aussi marqué intimement Deborah Warner : sa lecture du Messie fait écho aux « réunions d’adoration » de son enfance heureuse dans une famille de quakers – une histoire de Dieu, à hauteur d’homme.

Distribution :
Direction musicale : Laurence Cummings
Mise en scène : Deborah Warner
Décors : Tom Pye
Costumes : Moritz Junge
Lumières : Jean Kalman
Vidéo : 59 Productions
Chorégraphie : Kim Brandstrup
Chef des Chœurs : Alan Woodbridge
Sophie Bevan Soprano

Catherine Wyn-Rogers Alto
Andrew Kennedy Ténor
Andrew Foster-Williams Basse
Orchestre, Chœurs et Maîtrise de l'Opéra de Lyo


Pierre Aimar
Mercredi 24 Octobre 2012
Lu 221 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 94



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.