arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Le Maitre et l’élève 2012 : Souvenirs de Hongrie avec Juliette Hurel, dans le cadre de Festival 1001 notes 2012

Sortie de l'enregistrement « Souvenirs de Hongrie » réunissant pour la première fois la flûtiste Juliette Hurel, sa jeune élève de 17 ans Joséphine Olech et le pianiste Sélim Mazari.


Le Maitre et l’élève 2012 : Souvenirs de Hongrie avec Juliette Hurel, dans le cadre de Festival 1001 notes 2012
Le Projet du Maitre et l’élève
Pour soutenir les jeunes musiciens, le Festival 1001 Notes a imaginé le « Maître et l’élève » où deux jeunes artistes enregistrent un disque avec un artiste de renom.

L’objectif poursuivi est que de jeunes musiciens bénéficient de la notoriété de grands noms de la musique. Le Festival 1001 Notes sélectionne un « Maître » qui, tout au long d’une saison, va entraîner dans son sillage deux « Elèves », véritable tremplin pour ces jeunes virtuoses encore inconnus. Ils enregistrent ensemble un disque diffusé à travers le monde. En 2009, c’est le violoncelliste Raphaël Pidoux, membre du plus grand trio francais : Le Trio Wanderer, qui a prêté sa renommée à son élève Bruno Phillippe, et à la jeune accordéoniste Elodie Soulard.
En 2010, le guitariste Emmanuel Rossfelder a participé avec son élève Raphael Mata et le violoncelliste Tristan Cornut.

Après un concert inaugural au printemps, ils entament une tournée qui débute dans le cadre du Festival 1001 Notes en Limousin. L’accompagnement des élèves intègre une formation professionnelle à la gestion d’une carrière musicale, à l’expression en public et à la mise en place d’outils de communication.

Interview de Juliette Hurel
Grande flûtiste de la scène internationale, Juliette Hurel a accepté de porter le projet du « Maître et l’Elève » 2012.
Rencontre avec une artiste rare et généreuse.

Vous êtes l’une des grandes flûtistes de la scène internationale et avez été choisi par le Festival pour participer au programme du Maître et l’Elève avec la jeune Joséphine Olech. Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet ?
Parrainer un jeune musicien puis enregistrer un CD avec lui est très intéressant. Quand j’ai su que des gens comme Raphael Pidoux ou Emmanuel Rossfelder y avaient participé avant moi, j’ai été très flattée ! Joséphine Olech est l’élève de Nathalie Rozat. Nous avons travaillé ensemble en Bourgogne durant un stage où je donne des master-classes.

Pour ce projet vous avez choisi des musiques venues de l’est, mais de compositeurs peu connus des profanes, Doppler, Dohnanyi, Farkas. Pouvez-vous nous les présenter en quelques mots ?
C’est un programme hongrois. Nous sommes donc en plein dans le thème du festival, Liszt. Les pièces que nous jouerons sont festives, avec de belles mélodies, même s’il y a toujours de beaux thèmes mélancoliques chez ces compositeurs.

Plus d'infos sur www.festival1001Notes.com


festival1001Notes
Mardi 27 Mars 2012
Lu 403 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 85



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine