arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Le 22ème Festival des Arts illumine Macau du 29 avril au 28 mai 2011

Macau, carrefour des cultures sur le continent asiatique, s'apprête à accueillir la 22ème édition du Festival des Arts qui se déroulera du 29 avril au 28 mai 2011. Pendant ce mois de rencontres culturelles, plusieurs pays étrangers et diverses provinces de Chine se rassemblent afin de faire partager leur passion pour le théâtre, la danse, la musique, le cirque, les événements multimédia et les arts visuels.


La célèbre chorégraphe française Marie-Claude Pietragalla débute les festivités avec son spectacle Marco Polo

Le 22ème Festival des Arts illumine Macau du 29 avril au 28 mai 2011
Au total, 29 productions de troupes locales et en provenance du monde entier : Angleterre, France, Espagne, Portugal, Israël, Danemark, Argentine et Hong Kong se retrouveront à Macau afin de communier autour de plusieurs formes artistiques.

La troupe qui aura l'honneur d'ouvrir ce 22ème Festival des Arts de Macau n'est autre que la Compagnie de danse Pietragalla avec le spectacle « Marco Polo ». Ce spectacle mis en scène par Marie-Claude Pietragalla et Julien Deroualt, entraîne le spectateur à travers le voyage futuriste de Marco Polo. Cette performance multidisciplinaire mélange hip hop et ballet, musique classique et contemporaine, arts martiaux et images virtuelles. Le héros, Marco Polo, redécouvre les contrées qu'il a jadis explorées. Ce voyage imaginaire est symbolique du chiffre 2 : opposition et union, yin et yang, blanc et noir, masculin et féminin. Les deux chorégraphes ont travaillé en duo sur un voyage vers la Route de la Soie et vers un chemin intérieur.

Les représentations les plus attendues sont aussi celles de l'Opéra Cantonais, l'Orchestre de Macau et celle de la Compagnie Portugaise de Ballet Contemporain. L'Opéra Cantonais se développa lors de l'ère Qing (1820-1850) et s'imposa aux yeux des expatriés chinois à travers le monde comme un art majeur de l'Opéra Chinois. Depuis 2009, cette forme de l'Opéra Chinois fait partie du Patrimoine Culturel Immatériel Mondial de l'Unesco.

L'autre événement très attendu est la performance de l'Orchestre de Macau qui interprétera les œuvres les plus récentes de quatre compositeurs chinois : Bright Sheng, Lam Bun-Ching, Doming Lam et Le Xiaogang. Chaque compositeur dirigera personnellement l'orchestre afin d'offrir aux spectateurs une expérience unique.

Le dernier événement majeur de ces rencontres artistiques est la représentation de la Compagnie Portugaise de Ballet Contemporain. Cette version d'Amaramâlia de Vasco Wellemkamp capture l'essence du Fado portugais et celle de Lisbonne pour les transporter à travers le monde entier.

Ces rencontres se déroulent dans des lieux de spectacle comme le Théâtre Dom Pedro V, La Maison du Mandarin et le Grand Auditorium du Centre Culturel de Macau. Les Ruines de Saint Paul, monument majeur du centre historique, sera mis à l'honneur avec un mapping audiovisuel. Cette technique consiste à créer une histoire autour du monument en insérant sur sa façade des éléments visuels accompagnés de musiques originales.


Pour plus de renseignements : www.icm.gov.mo/fam

Comment s'y rendre ?
Vols quotidiens directs Paris-Hong-Kong : Air France-KLM et
Cathay Pacific
Liaisons Hong-Kong/Macau en hélicoptère (20 minutes) et ferry (45 minutes) directement depuis l'aéroport international de Hong Kong.


Pierre Aimar
Lundi 11 Avril 2011
Lu 460 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 85



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs