Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


La jeune pianiste Ana Kipiani, ressortissante de la Fondation « SOS Talents », récompensée à l’Académie du Festival de Verbier

La jeune pianiste Ana Kipiani, soutenue par la Fondation SOS Talents, a obtenu le Prix de la Fondation Tabor à l’Académie du Festival de Verbier. Dans le cadre du Prix attribué par la banque Julius Baer, elle a en outre été désignée Ambassadrice de l’Académie du Festival de Verbier : un titre attribué pour la première fois en raison de son talent jugé exceptionnel à l’unanimité.


Ana Kipiani © DR
Ana Kipiani © DR

Une jeune pianiste sort de l’ombre

Agée de 15 ans et originaire de Géorgie, la pianiste Ana Kipiani a remporté le Prix de la Fondation Tabor -d’une valeur de 10 000 CHF- lors de l’édition 2010 de l’Académie du Festival de Verbier, en Suisse.
Par ailleurs et c’est une première : dans le cadre du Prix 2010 de la banque Julius Baer, remis au Festival de Verbier, la jeune artiste, soutenue depuis trois ans par la Fondation SOS Talents de Michel Sogny, a été nommée Ambassadrice de l’Académie du Festival de Verbier pour les douze prochains mois. Une nomination qu’Ana Kipiani a obtenue en raison de son talent jugé exceptionnel à l’unanimité. A ce titre, la pianiste sera invitée à se produire au prochain Festival de Verbier ainsi qu’à de nombreux concerts à travers le monde, tous sponsorisés par la banque Julius Baer.
D’ici là, Ana Kipiani sera en concert à Vilnius, avec l’orchestre philharmonique de la ville, le 3 octobre 2010 lors d’une soirée organisée par la Fondation SOS Talents. A cette occasion, elle interprètera un concerto de
Mozart.

Un parcours sans faute

Ana Kipiani a étudié à la Tbilissi central music school. Dans la classe de Nuza Chirakadze depuis six mois, elle a déjà participé à de nombreuses masterclasses avec Michel Sogny, ainsi qu’au gala annuel de la Fondation SOS Talents en 2008 -retransmis en direct sur la chaîne de télé Mezzo-.
Lauréate du Prix de la pianiste Elisabeth Leonskaya, Ana Kipiani a également été la plus jeune pianiste à se produire dans le cadre du Klavier Ruhr Festival, en 2009 en Allemagne.
Lors de l’édition 2010 du Festival de Verbier, elle a suivi des masterclasses avec le professeur Dimitri Bashkirov et le pianiste Menahem Pressler, tous deux fort impressionnés par le talent de la jeune artiste.

Michel Sogny à l’écoute des talents de demain

Pianiste, compositeur, docteur en philosophie et consul honoraire en Suisse de la République de Lituanie, Michel Sogny a développé un enseignement du piano qui permet aux talents de tous les âges de s’initier ou d’approfondir leur pratique de l’instrument. D’origine hongroise, il a fondé son école à Paris, en 1974.
Récompensé en 1986 par la médaille de la paix de l’Organisation des Nations Unies, à New York, Michel Sogny est également l’auteur de plusieurs livres. Le dernier, La Musique en question : entretiens avec Monique Philonenko, est paru aux Editions Michel de Maule.

Une fondation au service des jeunes espoirs du piano

Michel Sogny a créé la Fondation SOS Talents en 2000. Sa principale mission : soutenir les jeunes les plus doués pour l’étude du piano, en développant leur talent et leur créativité au moyen de la méthode composée par Michel Sogny.
Pour repérer les interprètes de demain, Michel Sogny voyage beaucoup, en particulier dans les pays d’Europe de l’Est, dont est originaire la jeune Ana Kipiani.
La Fondation SOS Talents est principalement financée par des dons privés. En France, elle est soutenue, depuis 2000, par Monsieur et Madame Serge Dassault, qui organisent les 10 ans de la Fondation le 15 décembre prochain.
Pour en savoir plus : www.michelsogny.com


pierre aimar
Vendredi 27 Août 2010
Lu 2554 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81