Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



La Victoire de Samothrace. Redécouvrir un chef-d’oeuvre. Louvre, Paris, du 5 mars au 15 juin 2015

L’éclatante silhouette du monument le plus célèbre du musée du Louvre s’offre de nouveau au regard des visiteurs depuis juillet 2014 après près d’un an de restauration.


Victoire de Samothrace restaurée © 2014 Musée du Louvre / Antoine Mongodin
Victoire de Samothrace restaurée © 2014 Musée du Louvre / Antoine Mongodin
Ce chantier d’envergure a permis de remarquables découvertes sur la conception et le décor de ce chef-d’œuvre de l’époque hellénistique. L’exposition La Victoire de Samothrace– redécouvrir un chef-d'œuvre, revient sur l’histoire du monument depuis sa découverte en 1863 et rend compte du travail des restaurateurs et des équipes du musée.

Offert aux grands dieux de Samothrace suite à une victoire navale, le monument de la Victoire de Samothrace, composé d’une statue de déesse ailée – la messagère de la Victoire – et d’une base en forme de proue de navire posée sur un socle bas, a été découverte en 1863 par Charles Champoiseau dans le sanctuaire de l’île de Samothrace au nord de la mer Egée.
Le monument est alors envoyé au Louvre pour y connaître ses premières restaurations et y être exposé de différente manière.
La Victoire de Samothrace—redécouvrir un chef d’œuvre, revient sur l’histoire de ce monument par un retour sur son lieu d’origine, le sanctuaire des Grands Dieux de l’île de Samothrace. Les différentes étapes des fouilles internationales qui s’y succèderont à partir de la moitié du XIXe siècle, et dont l’exposition présente les découvertes les plus significatives, montrent les hypothèses successives émises par les spécialistes de chaque époque pour tenter de résoudre le mystère de la constitution du monument par son génial créateur.

Depuis son arrivée au Louvre, le monument n’a de cesse d’évoluer au rythme des différentes étapes de restauration -en particulier celles de 1866 et de 1883-, permettant ainsi de toujours mieux comprendre le monument et d’améliorer sa présentation.
La grande restauration de 2013 -2014 dévoile la splendeur des teintes des marbres et a permis de déceler de nouvelles informations sur la conception et le décor du monument, richement détaillées dans le cadre de cette exposition. Le public y découvrira également pour la première fois les fragments du bras droit et de l’aile droite, jusqu’à présent conservés en réserve.

Commissaires de l’exposition : Ludovic Laugier et Marianne Hamiaux, musée du Louvre, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines.

Pratique

Tous les jours de 9h à 17h30, sauf le mardi.
Nocturne les mercredi et vendredi jusqu’à 21h30.
Tarifs : Accès avec le billet d’entrée au musée : 12 €.
Gratuit pour les moins de 18 ans, les moins de 26 ans résidents de l’U.E.
Renseignements : www.louvre.fr


Pierre Aimar
Vendredi 6 Février 2015
Lu 447 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...