arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



La 19e édition des Estivales de Puisaye (Bourgogne) commence ce vendredi 13 août

10 concerts variés : orchestres symphoniques, chant choral, spectacles musicaux et musique de chambre


Aurélien Pontier, piano, sera à Saint Sauveur le 18 août
Aurélien Pontier, piano, sera à Saint Sauveur le 18 août
Lancement ce vendredi de la 19e édition des Estivales de Puisaye marquée par un retour à la normale, ou presque. Malgré la crise sanitaire et les restrictions, c'est en effet le grand retour des fondamentaux du festival bourguignon itinérant : la Maîtrise avec 3 concerts exceptionnels regroupant de grandes formations et un final ambitieux à la Cathédrale d'Auxerre.

Une programmation de qualité pour tous les publics

Sous la houlette de Philippe Brocard, Directeur Artistique des Estivales de Puisaye et par ailleurs baryton au Chœur de l'Armée Française, les Estivales proposent une programmation résolument grand public avec un choix d'œuvres variées et décalées pour rendre la musique classique accessible à tous.

Le chant choral avec la Maîtrise Saint-Louis de Gonzague sera à l'honneur avec pas moins de 4 concerts pour les « voix angéliques ». Le public pourra se régaler avec le Requiem de Fauré au programme du concert d'ouverture (13 août à St Privé), un concert spécial « carte blanche à la Maîtrise » (20 août Champignelles) et le double concert de clôture avec le très beau Te Deum de Haendel avec un plateau musical de plus de 70 artistes (21 août à 20h30 à Nogent sur Vernisson et 22 août à 15h30 à la cathédrale d'Auxerre).

La musique symphonique sera présente avec 3 grands concerts, regroupant des dizaines de musiciens sur scène dans les deux concerts de clôture et le concert symphonique exceptionnel de Saint Sauveur (18 août) avec le fameux 3e concerto pour piano de Rachmaninov.

Tous les genres musicaux seront à l'honneur avec de la musique traditionnelle yiddish (19 août, Sommecaise), l'étonnant duo bourguignon Cordes et Âmes (14 août, Aillant s/Milleron), les 5 voix masculines et puissantes de chanteurs du Chœur de l'Armée Française autour des Frères Jacques (17 août, Charny) ou encore le spectacle musical à succès Les Bon Becs (21 août, Bléneau).

Seul bémol, il n'y aura pas cette année de création d'opérette par la troupe des Estivales : le choix a été fait de renoncer pour cette année à ce « pilier » des Estivales pour limiter les risques sanitaires et financiers.

« Malgré la crise sanitaire, nous proposons l'Everest du piano »
« En, dépit de la crise sanitaire et des restrictions imposées aux spectacles, nous avons fait le choix de proposer pour ces Estivales une programmation de dix concerts à travers la Puisaye et au-delà. Avec des spectacles musicaux, des récitals, du chant choral, des grands concerts symphoniques et un concert de clôture exceptionnel et doublé, la programmation concoctée par Philippe Brocard est à la fois ambitieuse et populaire », se félicite Gilles Petitot, vice-président des Estivales de Puisaye. « Nous sommes particulièrement fiers de proposer le concerto pour piano numéro 3 de Rachmaninov, une des œuvres pianistique les plus dures à jouer au monde, un des « Everest du piano ». Accompagné d'un orchestre symphonique d'une quarantaine de musiciens, c'est notre ami et grand pianiste Aurélien Pontier qui sera à Saint Sauveur le 18 août pour nous faire partager ce moment d'exception. Nous nous réjouissons aussi du retour de nos amis tchèques de la Camerata Bohemiana qui vont enflammer la salle des gardes du Château de Saint-Fargeau avec les Quatre Saisons de Vivaldi. »

« Les Estivales 2021 en 3 mots : Clarinette, Concerto et Cathédrale »
« Nous nous réjouissons du retour de la Maîtrise et du concert symphonique avec l'orchestre symphonique des Estivales de Puisaye. » explique Philippe Brocard, directeur artistique des Estivales de Puisaye, « S'il fallait résumer l'esprit de cette édition 2021 en 3 mots, je dirais Clarinette, Concerto et Cathédrale. Clarinette car la clarinette dans tous ses états (classique, contemporaine, traditionnelle et sous forme de spectacle musical) est un des fils conducteurs du festival, avec notamment une création de Rémi Gousseau écrite pour Romy Bischoff. Concerto car proposer aux Estivales le concerto pour piano numéro 3 de Rachmaninov, c'est un rêve qui devient réalité, ce sera un des temps forts des Estivales 2021 avec le pianiste Aurélien Pontier. Cathédrale car jouer pour la première fois à la Cathédrale d'Auxerre, et qui plus est un Te Deum, est un symbole pour nous tous. Nous aurons aussi la joie d'y entendre la violoniste bien connue Gaëtane Prouvost et la jeune altiste Clémence Dupuy. »

Réservations sur : www.estivales-puisaye.com


Pierre Aimar
Mercredi 11 Août 2021
Lu 192 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 103

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements