Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



L’Isle-sur-la-Sorgue, musée Campredon : exposition Visage/Paysage de Joël Brisse, du 6 février au 30 mai 2021

De janvier à mai 2021, le centre d’art présente l’exposition Visage-Paysage, peintures de Joël Brisse réalisées entre 2010 et 2020. Également cinéaste, deux de ses films seront projetés.


La fille dans les feuilles, 2017 Huile sur toile 1,80 m x 1,80 m
La fille dans les feuilles, 2017 Huile sur toile 1,80 m x 1,80 m
Dès l’entrée un grand format La barque annonce un voyage dans la peinture et l’univers de Joël Brisse.
Sur les murs des premières salles des portraits de femmes. Elles sont suspendues au milieu du tableau comme dans des photos de famille dont on aurait effacé les autres personnages. Elles nous fixent, nous prennent à témoin de leur présence étonnée.

Au premier étage les très grands paysages peints spécialement pour le Centre d’Art, aspirent le spectateur pour le perdre en terrain connu, les paysages du Gard.
Double sensation que nous retrouvons dans les salles suivantes avec la femme et l’homme qui courent l’un vers l’autre, un dialogue à venir ? Il suffit d’inverser l’accrochage et ils s’éloignent.
Dans l’escalier des vidéos sont projetées, jouir, tuer, rêver, mentir, bouger, de petites révélations de 3 à 5 minutes écrites pour de jeunes acteurs(trices).

Au deuxième étage Joël Brisse lève le voile, Séquence, une série de petites toiles assemblées comme le montage au cinéma, peintures, pastels, photos, autour de l’atelier.

Dans l’auditorium projection de Suite parlée (23 monologues face caméra). La boucle se referme avec cette série de récits faussement autobiographiques.
Ainsi se termine cette étrange navigation dans l’univers de Joël.

Peintures
De ses grands formats, réalisés entre 2012 et 2020, se dégage une singulière étrangeté, le trouble d’une présence – humaine animale, architecturale ou végétale – la force évocatrice des couleurs, un dessin sensuel et affirmé. Que regardent ces femmes et ces hommes ? Explorent-ils leur paysage intérieur ou sont-ils ouverts aux visages et au monde qui les scrutent ?

Films
Les acteurs dialoguent (Jouir, Tuer, Rêver, Mentir, Bouger) ou s’adressent à nous (Suite Parlée), c’est de l’intimité qui est en jeu. Ces courts récits crus, étonnants, ou poignants inspirés de situations réelles éveillent images et émotions cachées.

Pratique

CAMPREDON centre d’art
20, rue du Docteur Tallet
84800 L’Isle-sur-la-Sorgue - France


Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30.
Fermé le samedi 1er mai / Ouvert les samedi 8 et jeudi 13 mai.


Pierre Aimar
Mercredi 13 Janvier 2021
Lu 432 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 236

Inscription à la newsletter


Rubriques
expositions
expositions d'art, exposition de peintures, expositions de sculptures, art contemporain, salons, foire d'art,
Danse
chorégraphie danseur
Jazz
jazz, free jazz, new-orleans, chanson, variétés, musique du monde, world
Musiques du monde, chanson
chanson, musiques actuelles, variétés, rock, pop
Tourisme & restaurants
Voyage découverte
Evénements
festivals, manifestations, stage, formation