Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


L'Enfant et les sortilèges, Ravel, Colette, Comédie de Saint-Étienne, du 5 au 8 février 2013

L'Enfant et les sortilèges, Ravel, Colette. Direction musicale Didier Puntos. Mise en scène Arnaud Meunier


L'Enfant et les sortilèges, Ravel, Colette, Comédie de Saint-Étienne, du 5 au 8 février 2013
L’Enfant et les Sortilèges est le fruit d’une étonnante collaboration entre le compositeur Maurice Ravel et l’écrivain Colette. Plus proche des comédies musicales actuelles que d’un opéra, cette « fantaisie lyrique » évoque le passage de l’enfance à l’adolescence. Puni par sa mère, l’enfant brise et persécute tout ce qui lui tombe sous la main. Mais lorsque sonne l’heure des sortilèges, objets meurtris et bêtes torturées prennent la parole. Leurs remontrances servent de prétexte au compositeur pour pasticher divers genres musicaux. S’enchaînent ainsi un morceau de jazz, un foxtrot, un ragtime, un menuet, une polka, une valse… Cherchant à s’adresser aux adultes autant qu’aux plus petits, Arnaud Meunier écarte toute vision réaliste de l’oeuvre, lui préférant une version symboliste et poétique. Il s’inspire pour cela de l’univers de Tim Burton, maître dans l’art de marier l’effrayant au comique. La « version de chambre » composée par le pianiste Didier Puntos préserve le charme de l’oeuvre originale tout en accentuant son onirisme et sa finesse mélancolique.

La Comédie de Saint-Étienne
Mardi 5 février, Jeudi 7 février, Vendredi 8 février : 20h
Dimanche 10 février : 16h
50 minutes sans entracte
Tarifs : de 5 à 20 €


Pierre Aimar
Mardi 8 Janvier 2013
Lu 235 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81