Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Hôtel - Rome : Exedra Palace Hôtel Roma

Piazza della Republica est d’une belle forme circulaire et ceinte d’un ensemble architectural à la scénographie étudiée pour en imposer au visiteur.
Nous sommes dans le cœur antique de la Rome Impériale et, quel que soit le siècle depuis la fin de l’Empire, les grands de ce monde sont fascinés par l’aspect grandiose, monumental, magnifique, de ce que fut la capitale de tout l’univers antique.


L’Exedra Palace Hôtel occupe une partie d’un des immeubles en courbe

Rome Exedra Hotel
Rome Exedra Hotel
Piazza della Republica est d’une belle forme circulaire et ceinte d’un ensemble architectural à la scénographie étudiée pour en imposer au visiteur.
Nous sommes dans le cœur antique de la Rome Impériale et, quel que soit le siècle depuis la fin de l’Empire, les grands de ce monde sont fascinés par l’aspect grandiose, monumental, magnifique, de ce que fut la capitale de tout l’univers antique.
L’Exedra Palace Hôtel occupe une partie d’un des immeubles en courbe. Une partie seulement, tout en offrant 239 chambres, trois suites de deux cents mètres carrés et trois autres de cent. L’entrée, le desk et les salons d’accueil donnent le ton.?Les marbres roses, blancs et beiges couvrent sols et murs, rappelant que la Rome des Césars couvrait tous ses monuments des plus beaux marbres.

La Rome Impériale est présente partout

Il suffit de descendre dans les sous-sols de l’hôtel pour contempler les ruines des thermes de Dioclétien (245-313), ce sympathique empereur à qui l’on doit la création des diocèses, ancêtres de nos diocèses actuels à la différence près que Dioclétien persécuta farouchement les chrétiens.
Autres temps, autres mœurs.
On contemplera cependant dans une des salles de séminaire, à travers le sol vitré, les canalisations en plomb qui permettaient de chauffer ce qui étaient les plus grands bains de l’époque. Les Romains d’aujourd’hui sont tout aussi fiers de leur capitale que les citoyens de l’Empire convaincus - à juste titre - qu’ils vivaient dans la plus belle ville du monde.
Ce n’est pas demain que Washington arrivera à la cheville des Douze Césars, bien que les Américains aient eux aussi la manie d’installer des proconsuls un peu partout dans le monde au gré de leurs intérêts.
N’est pas César qui veut.
Encore moins Auguste.

Cela nous éloigne de la magnificence de l’Exera Palace Hôtel.
Calme et volupté peuvent être les clés de l’endroit. Calme dans les divers salons, bars et restaurants, calme également dans la décoration et les couleurs. Le lieu est reposant pour qui est en affaires, d’autant plus qu’en cette matière l’italien est souvent agité et dispersé pour mieux placer l’estocade finale à son avantage. Reposant pour le visiteur qui a passé sa journée sur le Forum, ou en quelque endroit chargé d’histoire.

Le restaurant est un élégant hommage à Fellini

Exedra Hotel
Exedra Hotel
Les chambres sont évidemment d’une grande qualité, décorées avec goût, sans luxe ostentatoire, au confort feutré.
Il y a cependant deux types de chambres. Celles qui sont dans la partie moderne de l’immeuble donnant sur la piazza della Republica et celles, plus discrètes, qui occupe un ancien bâtiment religieux dans lequel on accède par un dédale d’ascenseurs et de couloir. On découvre alors une architecture rustique dans laquelle les énormes poutres du toit sont des éléments à part entière de la décoration.
Le designer Adam Tihany a signé une décoration dans laquelle les rouges et les noirs accentuent le témoignage des photos tirées du film Huit et demi.?Le bar à champagne qui donne tout à la fois sur l’extérieur et l’intérieur exagère l’importance des noirs et rouges et offre une variété de champagnes surprenante.

Exedra Palace fait partie de la chaîne Boscolo Luxury Collection et offre le haut de gamme pour une visite à Rome. Sa situation près du Forum et au cœur de la capitale permet des promenades découvertes à pied.?Ce qui est la meilleure solution quand on veut tout à la fois se plonger dans la grandeur de la civilisation antique tout en se mêlant au quotidien et à la vie de tous les jours.
Pierre Aimar

Abonnez-vous à Sortir ici et ailleurs


pierre aimar
Vendredi 18 Janvier 2008
Lu 880 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...