Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Genève, Musée d’art et d’histoire : Pas besoin d’un dessin. Carte blanche à Jean-Hubert Martin - 28 janvier / 19 juin 2022

Pour sa seconde grande exposition « carte blanche », à découvrir tout au long du premier semestre 2022, le Musée d’art et d’histoire a convié Jean-Hubert Martin à poser un œil neuf sur sa collection. Cet éminent spécialiste a endossé le rôle de commissaire avec d’autant plus de facilité qu’il est l’auteur d'ambitieuses expositions qui ont marqué le champ de l'art depuis plus de quatre décennies.


Genève,  Musée d’art et d’histoire : Pas besoin d’un dessin. Carte blanche à Jean-Hubert Martin - 28 janvier / 19 juin 2022
Avec « Pas besoin d’un dessin », Jean-Hubert Martin nous entraîne dans une promenade au cœur des fonds du MAH et nous invite à nous approprier ce qui est notre trésor commun : la fascinante diversité de la collection du MAH.
Avec une sélection de quelque 550 œuvres en tous genres, dont une poignée d’emprunts faits à plusieurs institutions genevoises, « Pas besoin d’un dessin » repense une partie du parcours permanent du MAH, faisant bon usage du bâtiment historique et de la grande diversité de ses espaces.

Déployée au rez-de-chaussée et dans les galeries du MAH, l’exposition offre un parcours découpé en une vingtaine de séquences, puisant dans tous les domaines artistiques et historiques de la collection. Chacune de ces séquences est basée sur une suite d’analogies, de correspondances sur le fond ou la forme, qui constitue un arc narratif (De la croix au globe ; De l’arnaque à la décapitation ; Du sein à la maternité…).

Cette refonte de l’accrochage entend abolir les hiérarchies, réveiller le regard et imaginer le visage que prendra le musée du futur.
Pas besoin d’un dessin propose en effet de revenir à la relation première entre l’œuvre d’art et le spectateur, dans laquelle la sensibilité joue un rôle essentiel. Car cette exposition part d’un constat : l’accumulation de connaissances, depuis la naissance de l’histoire de l’art, a lentement et sûrement fait perdre de vue l’essence des œuvres. Les ressources muséographiques, reflétant le savoir et instaurant un ordre et une hiérarchie précise entre les époques, les styles et les techniques, ont participé de cet éloignement. Dès lors, l’émotion que les objets sont susceptibles de provoquer ne naît que chez celui ou celle qui prend le temps de les regarder.
Ainsi, comme son titre l’indique, « Pas besoin d’un dessin » s’appuie sur l’implication du public auquel il fait confiance pour porter un jugement.
Ce dernier est invité à se fier à sa capacité d’observation, à trouver ses propres repères, à écouter ce qu’il ressent. En suivant le sens de la visite (qui n’est pas imposé), il pourra en effet saisir au mieux le passage d’une œuvre à l’autre et ce qui a motivé le commissaire dans son choix (le jeu, l’humour, la similarité ou, au contraire, le contraste…). Cette participation active fera que chacun en tirera, in fine, ses propres sensations et émotions. Le musée se dévoilera alors sous un nouveau jour et deviendra le théâtre de ses interprétations, de ses désirs.

Commissariat : Jean-Hubert Martin, historien de l’art ; Tijs Visser, commissaire adjoint

Jean-Hubert Martin
Historien de l’art, ancien directeur de musées à Paris, Berne et Düsseldorf et commissaire d’expositions ambitieuses qui ont fait date, comme Magiciens de la terre (1989), Une image peut en cacher une autre (2006) ou Carambolages (2016), Jean-Hubert Martin est rompu à l’exercice de l’exploration d’une collection, aux associations d’objets n’ayant, a priori, rien en commun d’un point de vue historique et géographique. Pas besoin d’un dessin permettra aux visiteurs et aux visiteuses de prendre du recul et (re)découvrir certains chefs-d’œuvre du musée aux côtés de pièces singulières ayant échappé aux classements conventionnels.

Info+

Musée d’art et d’histoire
rue Charles-Galland 2
CH-1206 Genève

t +41 (0)22 418 26 00
mah@ville-ge.ch
mahmah.ch

Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 18h, le jeudi de 12h à 21h
Entrée libre

Catalogue : La publication Pas besoin d’un dessin, éditée par le Musée d’art et d’histoire, paraîtra au premier trimestre 2022

Mécènes :
CBH – Compagnie Bancaire Helvétique
Fondation genevoise de bienfaisance Valeria Rossi di Montelera


Pierre Aimar
Mercredi 26 Janvier 2022
Lu 141 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 256

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements