Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Festival des Heures 2014 « Les Voix de la Paix », 4e édition, samedi 27 septembre 2014, de 9h30 à 22h au Collège des Bernardins, Paris

Au seuil des commémorations de la Grande Guerre, cette 4e édition du Festival des Heures entend célébrer la musique comme porteuse de paix.


Festival des Heures 2014 « Les Voix de la Paix », 4e édition, samedi 27 septembre 2014, de 9h30 à 22h au Collège des Bernardins, Paris
La journée du 27 septembre commence dans la paix intérieure avec les violes diaphanes de l'ensemble Sit Fast. Le temps de la Grande Guerre est ensuite abordé à travers deux compositeurs de cette époque, Ravel et Caplet, dans un programme mêlant le grand répertoire à des pièces rarement entendues (Luce del Canto et Quatuor Cambini). Il en est également question lors du concert d’improvisations au piano de Karol Beffa sur le film L’Heure Suprême de Franck Borzage. Le célèbre ensemble d’Outre-Manche, The Tallis Scholars, rend ensuite un fervent hommage aux disparus dans un programme a capella faisant cohabiter guerre et paix. À la nuit tombante, Le Concert Spirituel emmené par Hervé Niquet interprète des œuvres mariales empreintes de joie et de sérénité.
Ces concerts sont ponctués de projections cinématographiques, d’ateliers-débats, de moments conviviaux, de rencontres avec les artistes, et de visites du Collège des Bernardins. En parallèle, une large programmation destinée au jeune public offre des temps forts autour du même thème aux enfants et aux familles.

Capable de réunir des peuples par-delà les conflits qui les déchirent, de créer des liens entre des hommes que tout pourrait éloigner, la musique est aussi chemin de résilience et de pardon. Elle panse nos maux, pacifie nos tourments intérieurs et par sa mystérieuse faculté de transmuer en beauté nos joies les plus indicibles, nous réconcilie avec notre part de divinité.
L’histoire nous montre cependant qu’elle sait aussi tisser avec la paix des relations ambigües. On ne peut en effet passer sous silence l’usage qui a pu en être fait pour galvaniser les hommes au combat, endormir les consciences ou violenter de mille façons notre être à travers nos oreilles qui, à l’inverse de nos yeux, ne peuvent se fermer.
Sur la crête de cette ambivalence, ce festival parcourt les époques en quête de ces musiques qui, si elles font écho à nos propres contradictions, ne peuvent en définitive que céder le pas à la portée universelle et intemporelle de son message de paix.

Programme du festival

1 | Concert des Matines 9:30-10:30
DA PACEM
Sit Fast | consort de violes
J.-S Bach: Die Kunst der Fuge : Contrapunctus I,II,III,IV et V Arvo Pärt: Da Pacem
Arvo Part: Summa (credo)
J.-S Bach: Die Kunst der Fuge :
Contrapunctus IX, X, XI et XVIII (incomplet)

2 | Concert des Laudes 11:15-12:30
musicale
MUSIQUE ET GRANDE GUERRE
Ensemble Luce del Canto | Simon-Pierre Bestion, direction (Chœur de voix de femmes)
Quatuor Cambini-Paris |
Maurice Ravel (1875-1937) : Quatuor à cordes en Fa Majeur Pavane pour une infante défunte, Trois beaux oiseaux du Paradis André Caplet (1878-1925) : Inscriptions champêtres,
Messe à trois voix.

3 | Visite
12:30-13:15
VISITE GUIDEE DU COLLEGE DES BERNARDINS Par un conférencier

4 | Concert de Sexte 14:00-16:00
L’Heure Suprême (1927), un film de Franck Borzage Improvisations au piano par Karol Beffa

5 | Concert de None 15:00-15:50
ET IN TERRA PAX
Quatuor Cambini-Paris | | Nicolas Baldeyrou (clarinette)
Mozart : Quintette pour clarinette et cordes

6 | Concert des Vêpres 16:30-18:00
IN MEMORIAM
The Tallis Scholars | Peter Philips, direction musicale

8 | Concert des Complies 20:30-22:00
MAGNIFICAT
Le Concert Spirituel | Hervé Niquet, direction musicale
Procession en plain-chant sur Beata viscera mariae virginis, (conduit du XIIe siècle)
Jean-Baptiste Lully : O dulcissime Domine
Louis Le Prince : Messe Macula non est in te dédiée à la Vierge, pour 6 voix de femmes (1663) - (« Tu es immaculée »)
Marc-Antoine Charpentier : Ouverture pour le sacre d’un évêque, Magnificat & Gaudete fideles Humnum cantate Domino et beati Bernardin celebrate Triumphos (H306)
Concert retransmis sur France musique


Pierre Aimar
Jeudi 14 Août 2014
Lu 148 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 63



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine