Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Festival Uzès danse 2017 les 10-11 et 15-16-17 juin 2017

Le festival Uzès danse 2017, c’est 5 jours intenses consacrés à la création émergente et aux nouvelles formes, dans des lieux patrimoniaux et des espaces extérieurs.


Weaver-Quintet de Alexandre Roccoli © Juliette Ze
Weaver-Quintet de Alexandre Roccoli © Juliette Ze

Quatre lieux

Le jardin de l’évêché, lieu connu des spectateurs, notre petite « cour d’honneur du Palais des Papes » ; la scène jouxte le mur arrière de l’évêché d’Uzès, compte un arbre sur le plateau et accueille des spectacles à la tombée de la nuit ; l’église Saint-Etienne : perle du patrimoine uzétien entièrement restaurée ; nous y présentons des formes in situ pour le premier week-end du festival et y installons scène et gradins pour la suite ;
le lavoir : un lieu patrimonial un peu abandonné, mais qui se découvre une nouvelle vie culturelle depuis quelques temps ; il accueille pour le festival des films, une performance et une exposition ;
le jardin médiéval : un jardin botanique d’inspiration médiévale, le lieu parfait pour accueillir une performance atypique de notre artiste associé.

des compagnonnages

Christophe Haleb, qui fut artiste associé au CDC de 2007 à 2012 revient en tant que réalisateur, avec son tout premier film Un sueño despierto - d’une beauté renversante - qui nous fait circuler dans La Havane du 20e siècle et dresse des portraits sensibles d’artistes vivants à Cuba. Laurent pichaud, dont nous soutenons la recherche et le travail, nous propose de fêter la publication de sa traduction Mon corps, ce bouddhiste – biographie de la chorégraphe américaine Deborah Hay, en reprenant des éléments du duo indivisibilités dans un solo spécialement créé dans l’espace de l’église Saint-Etienne. Notre artiste associé, david Wampach, ouvre la deuxième partie du festival avec deux pièces de son répertoire URGE et VEINE, crues, mordantes et en même temps burlesques, qui donnent à voir les parts sombres des âmes et des corps humains, leurs désirs refoulés, leurs folies, leurs besoins d’exister.

Des liens dans le temps

Martine pisani, invitée au festival 2012, revient avec le trio sans - qui n’a cessé de tourner depuis sa création en 2000. Un trio d’hommes, léger, qui déjoue le spectaculaire : sans décor, sans musique, sans figures particulières ; rien que du mouvement, de l’humour et des interprètes hors pair. Elle dévoile aussi sa dernière création UNDATED pour 11 danseurs, réunis pour leur goût du jeu, leur esprit d’enfance et leur simplicité. Après son travail tout en tension sur les intentions qui précèdent l’acte de tuer (présenté en 2015), la libanaise danya Hammoud, dans Il y a longtemps que je n’ai pas été aussi calme, poursuit ses recherches sur les tensions contradictoires qui nous gouvernent, entre sérénité apparente et violence latente, entre bienséance et pulsions. En collaboration avec Le Périscope et le collectif En Jeux, le festival accueille la nouvelle création BLEU de Magali Milian et romuald Luydlin, (ils présentaient B&B au festival dernier) autour de la couleur bleue, restée longtemps silencieuse. Mariale, royale, morale, populaire, elle évoque à la fois les profondeurs et la lumière. Invité en 2015, Alexandre roccoli s’intéressait déjà aux gestes artisanaux anciens et au monde tisserand. Il poursuit sa recherche plastique et chorégraphique dans Weaver-Quintet sur les formes de mémoire blessée, en croisant les histoires des ouvrières italiennes victimes de tarentulisme aux témoignages de victimes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Après le succès de l’exposition et du livre Danser la peinture de Laurent paillier et philippe Verrièle, nous accueillons Le douzième chapitre, une sorte de suite inédite, où la chorégraphe Jann Gallois s’empare de la question du genre, à travers l’œuvre du peintre Pierre Molinier.

De nouveaux noms

Malika djardi, extraordinaire interprète dans Longing d’Alexandre Roccoli, présente ici un solo fondateur Sa Prière, avec comme point de départ la pratique de sa mère - convertie à l’Islam et fervente pratiquante - et l’envie d’interroger le sens du rituel, de l’engagement et de la quête. Elle partage une soirée avec paula pi, chorégraphe d’origine brésilienne, qui nous livre aussi, à travers sa pièce ECCE (H)OMO, une part de son histoire personnelle, sa quête dans l’incarnation des danses de Dore Hoyer. Lea Moro, découverte grâce au projet franco-allemand Etape danse, questionne dans FUN! le monde du divertissement. Elle part à la découverte du monde merveilleux des parcs à thème et déjoue, avec ses 4 comparses, les ressorts de l’entertainment.

De nouveaux partenariats, pour des espaces vivants

Cette année, le CDC Uzès danse s’enorgueillit d’un partenariat avec le syndicat des vignerons du duché d’Uzès et inter-rhône, qui célébreront avec nous la présentation publique et l’ouverture officielle du festival. Pour nourrir les artistes et les équipes techniques (environ 120 personnes sur l’ensemble du festival) nous accueillons le catering Les Miss Guinguette, qui installera sa roulotte sur la promenade des Marronniers. Et enfin, pour désaltérer et proposer une restauration légère au public, nous invitons la caravane La Fourmi Verte à tenir le bar du jardin de l’évêché, et Marie poizat et ses délicieux sirops pour les spectacles dans les autres lieux.

Programme

samedi 10 juin
15:00 Un sueño despierto (1h30)
Christophe Haleb
lavoir

17:00 BLEU (50’)
Magali Milian & romuald Luydlin
église Saint-Etienne
suivi d’un bord de plateau (30’)

20:00 ouverture du festival
bar du jardin de l’évêché

21:30 Conjurer la peur (60’) Gaëlle Bourges jardin de l’évêché
suivi d’un bord de plateau (30’)

dimanche 11 juin
12:00 Apéro cubain et discussion (1h)
Christophe Haleb et olivier Hespel
lavoir

15:00 Un sueño despierto (1h30)
Christophe Haleb
lavoir

17:00 indivisibilité (1h)
Laurent pichaud
église Saint-Etienne
suivi d’un bord de plateau (30’)

19:00 au même programme changement de plateau à vue
Sa prière (35’)
Malika djardi
Ecce (H)omo (50’)
paula pi
jardin de l’évêché

jeudi 15 juin
14:00 Uzès, chemins de danse à l’école (30’)
église Saint-Etienne

18:00 Danser la peinture
Le Douzième chapitre (55’)
Jann Gallois, Laurent paillier, philippe Verrièle
Lavoir

19:30 sans (55’)
Martine pisani
église Saint-Etienne
suivi d’un bord de plateau (30’)

22:00 URGE (55’)
david Wampach
jardin de l’évêché

vendredi 16 juin
19:30 VEINE (50’)
david Wampach
jardin médiéval

21:30 Weaver-Quintet (1h15)
Alexandre roccoli
jardin de l’évêché
suivi d’un bord de plateau (30’) en présence d’alexandre Roccoli et david Wampach

samedi 17 juin
17:00 FUN! (60’)
Lea Moro
église Saint-Etienne
suivi d’un bord de plateau (30’)

19:30 Il y a longtemps que je n’ai pas été aussi calme (45’)
danya Hammoud
église Saint-Etienne
suivi d’un bord de plateau (30’)

21:30 UNDATED (60’)
Martine pisani
jardin de l’évêché
suivi d’un bord de plateau (30’)

Pratique

Tarifs
Tarif unique à 10€
Cette année, le CDC Uzès danse lance le tarif unique !
Un prix strandard, assez bas, et le même pour tous, pour tous les spectacles !
Comment réserver ?
La billetterie sera ouverte à partir du mardi 9 mai.
Uzès danse CDC
2 place aux Herbes
30700 Uzès
Par correspondance, renvoyer le bulletin de réservation à l'adresse ci-dessus
Par téléphone, au 04 66 03 15 39
Par internet, télécharger le bulletin de réservation sur uzesdanse.fr
et le renvoyer à location@uzesdanse.fr
Sur place, du lundi au vendredi de 12h à 18h et en période de festival de 12h à 16h,
puis sur les lieux de représentations, 1h avant chaque spectacle.
Paiement par chèque, espèces et carte bancaire.


Pierre Aimar
Vendredi 24 Mars 2017
Lu 500 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...