arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Festival Lucien Durosoir, Nyons, Drôme, les 23 et 24 juin 2012

Samedi 23 et dimanche 24 juin , l'Église Saint-Vincent de Nyons vous "Invite au voyage" avec deux concerts de musique classique dans le cadre du Festival Lucien Durosoir.


Festival Lucien Durosoir, Nyons, Drôme, les 23 et 24 juin 2012
Ce festival est dédié à Lucien Durosoir (1878-1955), violoniste et compositeur dont l'œuvre, restée manuscrite pendant une centaine d'années, émerge progressivement du silence dans lequel son auteur l'avait volontairement maintenue.
Il fit à Nyons un séjour au cours duquel il composa deux œuvres importantes : le Quintette pour cordes et piano et Idylle, quatuor pour flûte, clarinette, cor et basson (1924-1925).

Le charme de la ville, le calme ressenti dans ce beau décor naturel lui ont inspiré cette œuvre, hymne à la belle nature, à ses chants et ses couleurs, une pièce où dominent la grâce et l'élégance.
L'œuvre de Lucien Durosoir, profondément marquée par la guerre, est émaillée d'épisodes belliqueux, reflets des combats intérieurs qui tourmentent l'artiste, bien des années après.
Cependant, l'élan vital impose souvent ses mélodies joyeuses, ses rythmes endiablés, ses harmonies originales, ses fantaisies inattendues qui font de ses œuvres des découvertes perpétuelles, une constante.


Les rendez-vous à l'église Saint Vincent :
Le 23 juin à 21hLe 24 juin à 18h
Le 23 juin à 21h, duo violon-piano avec Guillaume Latour et Célimène Daudet
Le 24 juin à 18h, duo et trio avec Pierre François Dufour au violoncelle


Pierre Aimar
Mercredi 13 Juin 2012
Lu 449 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 94



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.