Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






Exposition « Dalí, l’énigme sans fin ». Gala Dali, la muse surréaliste du 26 juin au 15 novembre 2020 au Château des Baux-de-Provence

Le Château des Baux-de-Provence présente une exposition de photographies, soulignant le parcours personnel et artistique de Gala, muse et compagne de Salvador Dalí pendant plus de cinquante ans. Pour la première fois en France et à travers une trentaine de photographies en grand format, l’exposition retrace la vie trépidante de Gala, figure majeure de l’art moderne.


Salvador Dalí, Dalí de dos peignant Gala vue de dos éternisée par six cornées virtuelles provisoirement réfléchies par six vrais miroirs, huile sur toile, 1972-73
Salvador Dalí, Dalí de dos peignant Gala vue de dos éternisée par six cornées virtuelles provisoirement réfléchies par six vrais miroirs, huile sur toile, 1972-73
Une exposition qui entre en résonance avec « Dalí, l’énigme sans fin », exposition numérique immersive des Carrières de Lumières. Gala, photographiée par de grands noms de la photographie comme Man Ray ou Cecil Beaton, s’entoura d’intellectuels et artistes tout au long de sa vie. Elle prendra part au tournant artistique de la première moitié du XXe siècle. Le parcours, à travers des photographies de Gala et de son entourage (Salvador Dalí, René Char, René Crevel, Paul Eluard, Max Ernst…) et des reproductions de peintures de Salvador Dalí et Max Ernst, propose au visiteur une libre déambulation dans la vie de Gala. Certains clichés évoquent son enfance tandis que d’autres reviennent sur sa relation avec Paul Eluard et le milieu surréaliste. Enfin, l’exposition révèle le couple Gala-Salvador Dalí, leur vie à Portlligat puis leur collaboration artistique. Son visage est immortalisé dans les plus grand toiles de son mari comme Galarina (1945), Léda atomica (1949) et La Madone de Portlligat (1950). Certaines toiles sont d’ailleurs signées Dalí-Gala ou encore Galí, contraction de leurs deux noms. Gala participe au processus créatif des oeuvres et, par sa personnalité singulière, prend part également à la notoriété légendaire du couple. Cette notoriété se forgea notamment à travers le médium photographique, qui joua un rôle primordial dans la représentation des deux amants.


Commissariat de l’exposition : Marc-Ernest Fourneau, éditeur, conférencier, libraire et traducteur

Informations pratiques

13 520 Les Baux-de-Provence
Tél. : 04 90 49 20 02
Réservation sur www.chateau-baux-provence.com

Horaires
Exposition : 25 juin - 15 novembre 2020
Tous les jours 9h - 19h (mai-juin) et 9h - 20h (juillet-août)
Pour des raisons de sécurité, le nombre de visiteurs est fortement réduit.
Port du masque obligatoire.

Tarifs
Plein tarif : 10 €
Tarif sénior : 9 € (65 ans et plus)
Tarif réduit : 8 € (enfants de 7 à 17 ans, étudiants, demandeurs d’emploi et porteurs du Pass Education)
Tarif famille : 33 €


Pierre Aimar
Mardi 16 Juin 2020
Lu 143 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 230



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020