Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



En compagnie de Jirí Kylián : « bella figura » ; « gods and dogs » ; « chapeau », salle des Princes - Grimaldi Forum, Monaco, 28.29.30 avril 2016 à 20h et 1er mai 2016 à 16h

Dans le cadre du trentenaire des Ballets de Monte-Carlo, Jean-Christophe Maillot a demandé à Jiří Kylián, devenu au fil des années « un ami intime de la Compagnie », d’imaginer une soirée exceptionnelle avec ces danseurs qu’il aime tant.


GODS AND DOGS © Joris Jan Bo
GODS AND DOGS © Joris Jan Bo
Du 28 avril au 1er mai 2016, le public pourra ainsi découvrir un «programme anni-versaire» qui révèle toutes les facettes du chorégraphe et le talent des danseurs des Ballets de Monte-Carlo. Bella Figura, une de ses œuvres les plus emblématiques, est une plongée dans un univers esthétique sensuel et puissant tandis que Gods and Dogs témoigne de l’acuité dont le chorégraphe fait preuve quand il aborde la question de l’individu dans la société. Avec Chapeau, Jiří Kylián nous montre qu’il aime faire des surprises... et cette soirée ne devrait pas en manquer !

À travers Bella Figura (1995), Jiří Kylián

nous invite à réfléchir sur les sources de la beauté et de la sensualité dans notre quotidien. Dans quels recoins de notre réalité se cache la beauté ? Est-elle toujours là où on l’attend ? Dans cette chorégraphie, l’artiste nous pousse à élargir notre champ de vision et à aller chercher l’émotion esthétique au-delà de nos habitudes : dans une grimace, dans un corps qui se contorsionne, voire dans la vulnérabilité du danseur qui, confronté aux difficultés de la pièce qu’il interprète, doit toujours faire « bella figura » (bonne figure). Pour Jiří Kylián, il en va de même pour tout un chacun. Chaque individu doit faire face à un réel qui lui apporte son lot quotidien de déceptions et dont il doit s’accommoder. Mais n’est-ce pas précisément à travers cet effort, que nous effectuons nous aussi pour faire bonne figure et surmonter ce réel, que nous démontrons de la manière la plus éclatante notre capacité à créer du beau ?
L’individu confronté à la réalité et ses tentatives pour se l’approprier ou en contourner les difficultés est l’un des thèmes majeurs des pièces de Jiří Kylián.

Gods and Dogs (2008) explore cette même piste à travers une réflexion sur notre manière de nous habiller et sur les motivations sous-jacentes qui nous incitent à nous vêtir avec tel vêtement plutôt que tel autre. Toute notre vie, nous portons des habits comme des masques et nous en changeons selon les circonstances et selon la manière dont on nous juge. Là encore, on sent bien toute la fascination de Jiří Kylián pour ce qui touche au comportement de l’individu évoluant dans une société aux catégories poreuses et essayant tant bien que mal de trouver sa place.

Ces réflexions ne doivent pas pour autant être synonymes d’œuvres sombres et dramatiques. Bien au contraire, chez Jiří Kylián, la légèreté a toute sa place. La folie n’est jamais bien loin. Elle est une soupape qui nous autorise à ne pas prendre les choses graves trop au sérieux. Le répertoire du chorégraphe regorge de situations colorées et surprenantes, à l’image de Chapeau, créé en 2005 pour le vingt-cinquième anniversaire du jubilé de Sa Majesté la Reine Beatrix.

Réservations

PAR TÉLÉPHONE
Grimaldi Forum :
00377 99 99 30 00
(du mardi au samedi de 12h à 19h)
SUR INTERNET
www.balletsdemontecarlo.com
www.fnac.com
SUR PLACE
Au Grimaldi Forum
10 avenue Princesse Grace, Monaco
(du mardi au samedi de 12h à 19h)


Pierre Aimar
Mercredi 2 Mars 2016
Lu 561 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...