Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Edgar Moreau et l'Orchestre de chambre Franz Liszt - Budapest, le 15 février 2015 au Théâtre Liberté , Toulon

C’est avec grand plaisir que nous rejoignons nos hôtes du Théâtre Liberté pour un voyage Italie / Hongrie. La nouvelle génération du violoncelle français incarnée pour ce concert par le brillant Edgar Moreau, va nous offrir des concertos de Vivaldi et Boccherini suivi de pages d’orchestre d’Anton Dvořák ainsi que de Franz Liszt.


Edgar Moreau © Julien-Mignot-Erato
Edgar Moreau © Julien-Mignot-Erato
Trop rarement joués les concertos pour violoncelle de Vivaldi, et surtout ceux de Luigi Boccherini, ouvrent la voie aux futures grandes pages du concerto pour violoncelle. A l’avant-garde des Haydn, Schumann, Dvořák et autre Saint-Saëns, leur écriture est d’une formidable modernité tout en conservant une ligne classique qu’éclaire la luminosité du discours méditerranéen.
Une fois parcourues les pages concertantes latines, on se dirigera vers la Hongrie voisine pour un voyage romantique avec la Sérénade opus.22 de Dvořák et la 2e Rhapsodie Hongroise de Franz Liszt revisitée pour orchestre par Hugo Woolf.
Une traversée en diagonale de l’Europe, à ne pas manquer.

Edgar Moreau (violoncelle)

« Révélation Instrumentale 2013 » des Victoires de la Musique Classique, Edgar Moreau remporte à dix-sept ans le Deuxième Prix du XIVème Concours Tchaïkovski à Moscou en juillet 2011 sous la présidence de Valery Gergiev où il s’est vu décerner aussi le Prix de la meilleure œuvre contemporaine. Il est également lauréat du dernier Concours Rostropovitch en 2009 avec le Prix du Jeune Soliste.
Né en 1994 à Paris, il commence le violoncelle à quatre ans avec Carlos Beyris ainsi que le piano, instrument pour lequel il obtient son prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en 2010. Après avoir suivi l’enseignement de Xavier Gagnepain, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Philippe Muller en 2009. Il vient d’intégrer la Kronberg Academy où il étudiera avec Frans Helmerson. Il a participé à des master-classes avec d’éminents violoncellistes tels Gary Hoffman ou David Geringas et à de prestigieuses académies comme l’Académie Verbier ou le projet Chamber Music Connects the World à Kronberg jouant avec Gidon Kremer, Andras Schiff et Yuri Bashmet.
Se produisant déjà en soliste à l’âge de onze ans avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin en 2006, il a depuis joué avec l’Orchestre de l’Opéra de Massy, l’Orchestre de Cannes, l’Orchestre philarmonique de Nice, le Musica Viva Orchestra, le Moscow Philarmonic Orchestra, le Sinfonia Iuventus Orchestra (sous la direction de Krzysztof Penderecki), l’Orchestre du Théâtre Mariinsky (sous la baguette de Valery Gergiev) et l’Orchestre Simon Bolivar à Caracas. Edgar s’est déjà produit au Concert Hall du Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg, aux festivals Ludwig van Beethoven de Varsovie, de Deauville, du Festival de Printemps d’Aix-en-Provence, des Moments Musicaux de la Baule, de l’Epau, de Montpellier Radio France, Saint-Denis, l’Orangerie de Sceaux, Pablo Casals, les Flâneries Musicales de Reims, Les Sommets Musicaux de Gstaad, La Folle Journée de Nantes, du Japon et au Musikverein de Vienne.
Il nourrit également un immense intérêt pour la musique de chambre ; il a ainsi eu l’occasion de jouer avec Svetlin Roussev, Michel Lethiec, Renaud Capuçon, Nicholas Angelich, Gérard Caussé, Paul Meyer, David Kadouch, Jean-Frédéric Neuburger, les Quatuors Talich, Prazak, Ebène et Modigliani.
En 2013 / 2014, il joue en soliste avec l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev et à Paris au Théâtre des Champs Elysées avec l’Orchestre National de France. Il est aussi attendu au Festival de Verbier, de Colmar, de Menton, d’Annecy, du Périgord Noir, d’Evian, en récital à l’Auditorium du Louvre, à Berlin, Anvers, Ferrare…
Prix de l’Académie Maurice Ravel, lauréat 2011 de la Fondation Banque Populaire et soutenu par la Fondation d’entreprise Safran pour la musique, Révélation instrumentale classique Adami 2012, Prix Jeune Soliste 2013 des Radios Francophones Publiques, il joue un violoncelle de David Tecchler de 1711. Artiste exclusif Warner / Erato, son premier récital vient de paraître, avec le pianiste Pierre-Yves Hodique.

Orchestre de Chambre Franz Liszt – Budapest / Janos Rolla (direction)

Fondé en 1963, le « Franz Liszt Orchestre de Chambre » est l’un des ensembles hongrois les plus connus sur la scène internationale : il s’est produit dans le monde entier, en particulier au Carnegie Hall à New York, au Théâtre de la Ville à Paris, à l’Opéra de Sydney, au Suntory Hall à Tokyo ou au Concertgebouw d’Amsterdam.
Le premier directeur artistique, Frigyes Sàndor, a dirigé l’ensemble de manière inoubliable: il a joué un rôle déterminant dans la vie et le travail de l’orchestre. Depuis sa mort en 1979, Jànos Rolla, le maestro du groupe, continue son travail. L’Orchestre donne des concerts régulièrement dans les pays européens en participant à des festivals renommés comme celui d’Ascona, Besancon, Edinburgh, Flandria, Helsinki, Luzern, Montreux, Prades, Salzburg, Santander et Moritzburg. Deux cent soixante villes aux Etats-Unis et au Canada. Au Japon: sa dernière tournée remonte à janvier 2007 dans sept grandes villes comme Tokyo, Osaka et Fukuoka. Mais aussi de nombreuses fois en Amérique Latine pour des concerts entre autres à Buenos Aires et à San Paulo.
Il s’est produit avec les plus grands solistes comme Maurice André, Martha Argerich, Pierre Fournier, Heinz Holliger, David Oistrakh, Jean-Pierre Rampal, Sviatoslav Richter, Mstislav Rostropovitch, Isaac Stern, Henryk Szeryng, Hansjörg Schellenberger, Emmanuel Pahud, Vadim Repin, Midori, Steven Isserlis, le Laredo Trio et des hongrois comme András Schiff, György Pauk, Péter Frankl et János Starker.
Son répertoire comprend l’ensemble de la littérature de musique de chambre de Monteverdi, Bach, Mozart jusqu’à Béla Bartok et des contemporains. Il interprète également des pièces moins connues pour faire connaître les compositeurs de notre époque.
L’ensemble n’a pas de chef d’orchestre mais travaille sous la direction du premier violon, Jànos Rolla.
Jànos Rolla, le directeur artistique de l’ensemble a obtenu plusieurs distinctions comme le prix le plus prestigieux de Hongrie, le « prix Kossuth » et a été nommé « Chevalier des Arts et des Lettres » en 1991 par le Président de la République française.
L’orchestre a enregistré plus de deux cents disques avec CBS-Sony Classical, EMI, Quintana, Erato, Teldec ou le hongrois Hungaroton. L’ensemble a remporté le premier prix de l’Académie du Disque trois fois à Paris et celui de « Meilleur disque » en Hongrie plusieurs fois.
L’ensemble qui a fêté son quarante-cinquième anniversaire en 2008, a obtenu d’autres formes de distinction comme le prix « Pro Urbe » de la ville hongroise de Sàrospatak après avoir y fondé un festival d’été de grand succès, la plaquette de la Fondation Hongrie en Europe donnée par Arpád Göncz, ancien Président de la République hongrois.
Le Franz Liszt Orchestre de Chambre, devenu un représentant exceptionnel de la vie de musicale en Hongrie mais aussi sur le plan international, souhaite faire connaître partout dans le monde la tradition hongroise de musique pour cordes

Pratique

- Bureau de location du Festival (Office du Tourisme de Toulon, Place Louis Blanc) 04 94 18 53 07
- Office du Tourisme de Six-Fours 04 94 07 02 21


Pierre Aimar
Mardi 23 Décembre 2014
Lu 170 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin