Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



De la table au tableau & L’Art mange l’Art, deux expositions dans le cadre de Marseille Provence Gastronomie 2019 au Musée Regards de Provence, à Marseille

Le Musée Regards de Provence présente de Mars à Octobre 2019 deux expositions consacrées à la gastronomie : « De la table au tableau », réunissant 75 œuvres des XIXe et XXe siècles de la collection de la Fondation Regards de Provence et de prêts muséaux et « L’Art mange l’Art », constituée de 110 œuvres contemporaines issues des collections d’artistes et de prêts de musées, collectivités et galeries. Cent artistes sont mis à l’honneur, incluant 64 contemporains, 33 du XXe siècle et 13 décorateurs d’assiettes.


Liu Bolin, Hiding in the city – Paris, Meat factory, photographie 120 x 150 cm, Courtesy Galerie Paris-Beijing, ©Adagp, Paris 2019
Liu Bolin, Hiding in the city – Paris, Meat factory, photographie 120 x 150 cm, Courtesy Galerie Paris-Beijing, ©Adagp, Paris 2019

Ces deux temps forts s’inscrivent dans la dynamique collective initiée par le Département des Bouches-du-Rhône et coordonnée par Provence Tourisme, dans le cadre de l’Année Marseille Provence Gastronomie 2019. Ils raviront tous les gourmets, gastronomes, becs fins et autres fines bouches par la multiplicité de visions artistiques modernes et contemporaines.

De la table au tableau. Du 5 mars au 22 septembre 201

L’exposition « De la table au tableau » réunit des œuvres des XIXe et XXe siècles incarnant l’Art de Vivre en Provence, à travers son patrimoine gastronomique, ses traditions et son art de recevoir. Les coutumes provençales, les marchés, les fermes, les métiers de la pêche, la nourriture du bord de mer, la tradition du vrai repas, la cuisine, l’art de la table, sont transcrits dans les évocations de ces artistes provençaux ou ayant séjourné dans le Sud.

Ces artistes portent une attention particulière sur l’art de la représentation d’éléments symboliques inanimés / immobiles : tels que les objets rustiques du quotidien ou plus exotiques, de la nourriture, des fruits, des aliments sucrés, salés, des poissons et viandes. L'univers de « la table au tableau » englobe, entre autres, la thématique des « vies silencieuses » à travers les époques et les changements de styles, révélant des compositions classiques, romantiques et modernes.

Cette exposition prend son appui sur deux mots : table et tableau. Pour de nombreux artistes, la table est un sujet de questionnement et de représentation aux problématiques différentes. Toutes les tables ont été représentées dans la peinture, qu’elle soit le sujet principal ou un élément de décor ou de support. Les tables de banquets et de festins au Moyen Âge, la table ronde du Roi Arthur, la table de jeu chez de La Tour, Cézanne, les tables de salon, de salle à manger ou de cuisine chez Bonnard, Vuillard, tables de réunion, chez Fantin Latour, de café, chez Picasso et Degas, de restaurant, chez Renoir et Hopper, de terrasse, de jardin, chez Bonnard ou Monet…
C’est certainement dans les natures mortes que la table est particulièrement présente, comme support, mais aussi comme sujet signifiant.

Les compositions sur table associant vaisselle, objets, fruits et légumes, sont des éléments décoratifs, affectifs, utilitaires ou pratiques qui nous entourent et nous sollicitent visuellement : comme le dit Lamartine « un seul objet vous manque, et tout est dépeuplé ».

L’Art mange l’Art. Du 21 mars au 13 octobre 2019

L’exposition « L’Art mange l’Art » est consacrée aux délices gastronomiques d’artistes contemporains - photographes, peintres, dessinateurs, sculpteurs, vidéaste - qui invitent à redécouvrir, à travers leur regard intime, leur prisme, leur vision, les plaisirs simples des aliments, de leur authenticité, de la cuisine, de la table, de la cérémonie du repas, de la créativité des arts de la table. Le visiteur est convié à découvrir l’art culinaire réinterprété par des artistes contemporains qui explorent et revisitent les rapports entre créations culinaires et artistiques.

La nature morte va traverser le XXème siècle sous des formes diverses que la photographie, la vidéo, les installations, les performances feront découvrir sous de nouveaux aspects, interrogeant au plus près ou de façon plus générique l'objet/sujet en tant que présence récurrente dans l'histoire de l'art.

Cette exposition donne à réfléchir sur la société de consommation, l’industrie alimentaire - l’art de séduire par des mises en scène originales et des emballages créatifs - mais aussi ses abus, ses dérives, ses gaspillages. Chaque approche artistique, souvent hors des sentiers battus et teintée parfois de dérision et de provocation, interprète l’aliment, la nature, le terroir, la récolte, la transformation fascinante de la matière première en repas, la convivialité, l’échange, le partage, la mise en scène d’un repas.

Certaines oeuvres appétissantes, dans le courant du Eat Art, réveillent nos sens, mettent en appétit pour satisfaire l’oeil et la gourmandise du visiteur. Les oeuvres de Daniel Spoerri composées d’aliments, de restes de repas, de déchets et vaisselle collés, « piégés » et présentés au mur comme des fresques, elles mettent en scène nos habitudes alimentaires et des objets du quotidien.
En écho de natures mortes hollandaises de Vanités, les déchets dans les oeuvres de Spoerri ou d'Arman meurent et pourrissent, rappellent en nous le processus de vieillissement de notre propre corps qui nous entrainera dans la mort. Elles mettent à l'oeuvre dans notre esprit cet exercice méditatif. Quoi de plus éphémère en effet que les plaisirs de la table ?
De son côté, les arts de la table composant la mise en scène artistique d’un repas - sculptures d’assiettes, de plats, de coupes, de vases – sont aussi mis à l’honneur, constituant de véritables oeuvres d’art ornées de motifs parfois poétiques ou luxuriants évoquant l’hymne à la mer, la nature, l’amour.

Pratique

Musée Regards de Provence
Regards Café
Tél. : +33 4 96 17 40 40 / 45
www.museeregardsdeprovence.com


Pierre Aimar
Dimanche 17 Mars 2019
Lu 828 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 233



Inscription à la newsletter




Coup d'œil sur une page