Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



De Bach à Haydn, les temps changent, Café Zimmermann, Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

Les temps changent, et nous changeons avec eux, écrit Haydn au moment où il compose sa célèbre Symphonie n° 64 en la majeur (1773).


Le Café Zimmermann reprend ici cette citation latine pour illustrer ce concert hommage à la musique baroque. Actuellement en résidence au Grand Théâtre de Provence, l’ensemble élargit peu à peu son répertoire vers une période un peu plus tardive, capable de tenir aujourd’hui un programme qui s’étend jusqu’au classicisme. Faut-il dire encore la vivacité, l'éloquence, la réactivité, le perfectionnisme que Frisch, Valetti et leur bande ont mis aux concertos, aux Suites, aux brandebourgeois. Faut-il rappeler qu'aucun ensemble français n'avait pris une telle place dans la discographie de Bach ?, rapporte un journaliste de Diapason.

Ce concert est aussi l’occasion d’aborder l’oeuvre de Carl Philip Emanuel Bach, fils de Johann Sebastien Bach, dont on fête en 2014 le tricentenaire de la naissance. Il représente un moment charnière de l’histoire de la musique, bien que trop souvent relégué au second plan, dans l’ombre de son père.

En 2011, le Café Zimmermann était récompensé d’un Diapason d’or pour son interprétation du premier Concerto brandebourgeois du Cantor de Leipzig. Ils acquièrent dès lors une reconnaissance unanime de leur talent. Étourdissant, insolent, virtuose mais aussi riche de couleurs et de nuances. Soliste et orchestre sont grisants de bout en bout. Qui dit mieux ?, peut-on lire dans Classica.

Distribution et programme

Clavecin, Céline Frisch
Violon, Pablo Valetti, David Plantier, Nicholas Robinson, Mauro Lopes Ferreira
Violoncelle, Petr Skalka
Alto, Patricia Gagnon
Traverso, Diana Baroni
Contrebasse, Ludeck Brany

Programme
Johann Sebastian Bach (1685 - 1750), Concerto brandebourgeois n°1
Carl Philipp Emanuel Bach (1714 - 1788), Concerto pour violoncelle en la majeur ; Symphonie en mi bémol majeur
Joseph Haydn (1732 - 1809), Symphonie n°64 en la majeur “Tempora mutantur”

réservations 08 2013 2013


Pierre Aimar
Mardi 11 Mars 2014
Lu 168 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 79





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...