Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Daniele Rustioni est nommé chef permanent de l'opéra national de Lyon

Il prendra ses fonctions en septembre 2017


Daniele Rustioni © DR
Daniele Rustioni © DR
Le chef d'orchestre Daniele Rustioni est nommé chef permanent de l'Opéra national de Lyon. Succédant à Kazushi Ono, il prendra ses fonctions le 1er septembre 2017 pour un mandat de cinq ans. Il dirigera à Lyon au moins deux productions lyriques par saison, ainsi que des concerts symphoniques.

Daniele Rustioni est âgé de 32 ans. Après ses études à Milan, il est nommé en 2009 "chef associé" au Covent Garden de Londres où il assiste Antonio Pappano pendant 3 ans. En 2012, il débute une brillante carrière et dirige sur les plus grandes scènes internationales.

A l’Opéra de Lyon, il a dirigé pour la première fois en 2014 : Simon Boccanegra de Verdi. Avant de prendre ses fonctions de chef permanent, il reviendra en 2016 : au printemps pour La Juive de Halévy et pour les fêtes de fin d’année avec Une Nuit à Venise de Johann Strauss.

Au sujet de sa nomination à l'Opéra de Lyon :

« Aujourd’hui, le chef d’orchestre est à la fois musicien parmi les musiciens et le premier d’entre eux – primus inter pares . Il doit savoir écouter, communiquer et stimuler. L’alliance du son, son identité, son homogénéité, sont le reflet de l’alliance entre le chef et ses musiciens. Cela implique un travail exigeant, construit sur la durée, la stabilité, la confiance ; tout cela, je le trouverai à l’Opéra de Lyon – une famille, une maison – qui me donnera aussi l’opportunité d’enrichir mon répertoire, au sein d’un projet artistique d’excellence et d’ouverture. Je serai très heureux de pouvoir m’y investir pleinement. » Daniele Rustioni

« Daniele Rustioni est un des plus beaux jeunes talents de notre époque. Jeune, prometteur, enthousiaste, comme le furent avant lui, ici à Lyon, John Eliot Gardiner, Kent Nagano, Louis Langrée, Iván Fischer et Kazushi Ono bien sûr, qui nous a beaucoup apporté par son art et qui, au-delà de 2017, restera notre hôte privilégié. Daniele Rustioni arrive à Lyon avec sa culture italienne, nourri de son expérience londonienne et internationale ; avec aussi son ouverture d’esprit, son envie de faire corps avec l’orchestre pour aller plus loin et explorer de nouveaux chemins. Je me réjouis de partager cette nouvelle aventure avec lui, et avec le public. »
Serge Dorny, directeur général de l'Opéra de Lyon


Pierre Aimar
Jeudi 12 Mars 2015
Lu 41 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 79





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...