Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Concert spirituel de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo le 9 novembre 2014 à 16h en l’église Saint-Charles de Monaco

L’Ecole vénitienne se développe autour de l’activité musicale à la Basilique Saint-Marc, entre 1550 et 1610. C’est un musicien flamand, Adrian Willaert (1490-1562) qui en fut l’initiateur.


MonacoBrass Grand Ensemble de Cuivres et Percussions
MonacoBrass Grand Ensemble de Cuivres et Percussions
Nommé Maître de chapelle de Saint-Marc en 1527, jusqu’à sa mort à 82 ans, il y exploitera les potentialités acoustiques offertes par l’architecture particulière de la basilique, où deux tribunes se font face et dans lesquelles sont installés deux orgues et deux chœurs.
Il est ainsi possible d’obtenir des effets d’écho, en faisant alterner différentes masses sonores, tant chorales qu’instrumentales, les instruments prenant place dans la basilique et ajoutant leur couleur particulière aux œuvres sacrées.
L’écriture pour double chœur, la polychoralité, est à l’origine du style concertant qui se développera de façon spectaculaire à l’époque baroque (cori spezzati ou chœurs divisés).
L’apogée de l’Ecole vénitienne est atteinte avec Andrea GABRIELI, et surtout son neveu, Giovanni GABRIELI : il apprend la musique auprès de son oncle et de Roland de LASSUS.
En 1585, il succède à son oncle à la place d’organiste titutaire de Saint-Marc, puis en tant que compositeur principal. Il se fait connaître dans toute l’Europe par ses œuvres.
Comme d’autres compositeurs avant, et après lui, comme Adrian WILLAERT et Claudio MONTEVERDI, il utilisa la particularité de la disposition de l’église pour que l’on entende d’abord un chœur sur la gauche avant que le chœur à droite ne réponde.
La publication en 1597 des Sacrae Symphoniae par ce dernier, considérées comme des chefs-d’œuvre, marque l’histoire de la musique, en ce qu’elles constituent une transition entre la polyphonie héritée du Moyen-Âge, et le style concertant qui s’épanouira à l’âge baroque.
Les Sacrae Symphoniae sont composées de 62 pièces pour chœurs et divers ensembles d’instruments. Mentionnons également le recueil des Canzoni et sonates qui paraîtra à titre posthume, en 1615.

Ainsi, Les pièces de Giovanni GABRIELI, « fil rouge » de ce concert, alterneront avec celles de compositeurs de même courant.

Programme - entrée libre dans la limite des places disponibles

Giovanni GABRIELI (vers 1554 – 1612)
Canzon Septimi Toni n°2 (double chœur, cuivres seuls)
Canzon Duodecimi Toni (double chœur, cuivres et orgue)
Sacrae Symphoniae – Canzon Quarti Toni (triple chœur, cuivres et orgue)
Sacrae Symphoniae – Sonate Pian’e Forte (double chœur, cuivres seuls)

Claudio MERULO (1533 - 1604)
Missa in Dominicus diebus (orgue seul)

Claudio MONTEVERDI (1567 - 1643)
Toccata et Sancta Maria des « Vêpres de la Vierge » (Cuivres et orgue)

Giovanni Battista PESCETTI (vers 1704 – 1766)
Sonate au do mineur (orgue seul)

Dominico SCARLATTI (1685 – 1757)
(Arrangement Charles AVISON, extrait des 12 Concertos pour 7 parties)
Concerto n°3 : 4ème mouvement (cuivres seuls)

Lodovico Grossi da VIADANA dit Lodovico VIADANA– (1560 – 1627)
Sinfonia « La Bergamasca » (double chœur, cuivres et orgue)

Antonio VIVALDI/Jean-Sébastien BACH (1678 – 1741)
Concerto en la mineur : 1er mouvement (Extrait de l’Estro Armonico de VIVALDI),
(Adaptation à la transcription pour orgue de JS BACH)

MonacoBrass Grand Ensemble de Cuivres et Percussions,

composé de musiciens professionnels faisant partie de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, complété par quelques membres d'autres orchestres, gage de partage musical et d'ouverture artistique, MonacoBrass se produit plusieurs fois par an dans divers concerts et festivals de musique, riche d’un large répertoire : Arrangements et transcriptions d'œuvres allant de la Renaissance au XX° siècle, en passant par le Romantisme, le jazz et les musiques de film. Les musiciens de l'Ensemble MonacoBrass sont désireux de transmettre leur passion de la musique que sauront apprécier les puristes tout en la faisant découvrir à un large public.

TROMPETTES : Matthias PERSSON, Gérald ROLLAND, Samuel TUPIN & Rémy LABARTHE
TROMBONES : Gilles GONNEAU, Laurent CABARET & Etienne SERVES
CORS : Patrick PEIGNIER & Laurent BETH
TUBA : Robert COUTET
Avec la participation de Jean-Pierre BADER, organiste


Pierre Aimar
Mardi 4 Novembre 2014
Lu 162 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin