arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Concert de clôture des Floraisons Musicales à Moustiers-Sainte-Marie le lundi 24 août à 21h30

Deux solistes de l’orchestre Eclosion offrent un concert harpe et violon


Après un mois d’août riche de découvertes musicales alliant artistes renommés et jeunes talents tant en musique classique qu’en jazz, le festival Les Floraisons Musicales termine sa saison en beauté avec un concert de musique classique.
Le lundi 24 août à 21h30, le talentueux duo formé par Emeline Martin à la harpe et Raphaël Pagnon au violon offrira un concert inoubliable dans l’église du village. Ces deux jeunes solistes de l’orchestre Eclosion raviront le public en interprétant des pièces diverses et variées du XVIe au XXe siècle. L’occasion pour les Moustiérains et autres auditeurs d’apprécier des œuvres de Georg Philipp Telemann, Gabriel Fauré, Astor Piazzolla...

Ce concert sera précédé dans l’après-midi d’un atelier de fabrication d’instruments en légumes pour les enfants. Animé par l’équipe du festival, il se déroulera de 15h à 18h, sur la place de l’église, devant l’office de tourisme de Moustiers-Sainte-Marie.

Concert : entrée libre
Ateliers fabrication d’instruments en légumes : gratuit, sans réservation
www.floraisonsmusicales.com



Pierre Aimar
Vendredi 21 Août 2015
Lu 156 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 94



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.