Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Centre d'art Yvon Morin, Le Poët-Laval (26), exposition Mireille Moser et Iris de Chanterac du 16 juillet au 1er septembre 2019

Bien que ces deux artistes aient choisi de s’exprimer dans des domaines très différents, leurs œuvres exposées conjointement semblent se répondre soulignant ainsi la complicité des arts. La matière brute, que ce soit la terre ou les pigments naturels, devient rassurante, raffinée, apaisante et transcende la nature. Les formes épurées des pièces de céramique s’allient parfaitement à la délicatesse du Nihonga.


Mireille Moser

Mireille Moser. Modelage de plaques de grès  H 35cm L.38cm P.16cm © Alberto Ricci
Mireille Moser. Modelage de plaques de grès H 35cm L.38cm P.16cm © Alberto Ricci
Dans son atelier de céramique de Rochebaudin dans la Drôme, Mireille Moser s’inspire des paysages environnants, des roches basaltiques d’Ardèche dont la plasticité la fascine. Elle poursuit ses recherches sur le volume, avec l’envie qu’il paraisse léger, voire en mouvement, conjuguant les formes et les matières. Travaillant avec une terre à grès chamottée et ferrugineuse, elle en accentue parfois l’aspect rugueux en griffant la surface de ses pièces. Volontairement sa palette d’émaux est restreinte, des couleurs sourdes, beaucoup de noirs de basalte mats ou vitrifiés, des porcelaines colorées en bleus de cobalt, en jaunes de vanadium, en verts de chrome. L’essentiel réside dans la structuration de ses volumes que la couleur souligne.
«Chaque pièce m’ouvre une nouvelle piste». Toutes sont en tout cas singulières.
Ses créations céramiques sont exposées régulièrement par la galerie S. Emiliani de Dieulefit. Et la galerie Meubles et Lumières de Paris.

Iris de Chantérac

Iris de Chantérac. Papier japonais marouflé sur plaque alu dibond Feuilles d’or, pigments minéraux 40 x 40 cm
Iris de Chantérac. Papier japonais marouflé sur plaque alu dibond Feuilles d’or, pigments minéraux 40 x 40 cm
Née à Dieulefit en 1948, elle renonce à son envie d’entrer aux arts décoratifs et accomplit une carrière de médecin dermatologue à Montreuil de 1980 à 2010.
Elle s’est intéressée très tôt à la culture et à l’art asiatique (école du Louvre, musée Guimet et voyages d’étude).
S’est formée à la peinture à l’huile et en 2011 a rejoint l’atelier de Yiching Chen qui lui enseigne les techniques du nihonga japonais, parallèlement elle se forme à l’illustration botanique et à la miniature indienne. Toutes ces techniques ayant un point commun : la recherche de la perfection du geste et de la transmission des connaissances.

Le nihonga est la peinture traditionnelle japonaise nihon (japon) ga (peinture)

Cette technique millénaire requiert un long apprentissage, elle est transmise et améliorée par des générations d’artisans/artistes dans un rapport initiatique de maître à élève.
Le support est fait de papier japonais à base de fibres de mûrier, marouflé sur des panneaux de bois.
Les pigments naturels offrent une palette de couleurs que la synthèse ne peut reproduire minéraux : malachite, azurite, jaspe, lapis-lazuli, cinabre...
poudre de coquille, d’huître (go fun) d’un blanc éclatant végétaux (indigo), de terre (ocres, verts...), des feuilles de métal : or argent cuivre...
Le liant est une colle animale dont la concentration varie selon les étapes.

Le Nihonga procède de la reprise de thèmes et de compositions connus en rapport avec la nature à l’instar de nos nativités, icônes... cent fois repris et qui n’étaient pas perçus comme des copies.
Le beau découle de la perfection des matériaux, du respect des étapes de la réalisation et du geste, mais aussi du retrait de l’exécutant devant la beauté de la nature, des couleurs et du respect des œuvres intemporelles des grands maîtres.
Iris de Chantérac retrouve dans cette vision la rigueur de ses racines protestantes, portées par l’œil exercé du dermatologue.

Le Centre d’Art Yvon Morin au vieux village du Poët-Laval

Le vieux village du Poët-Laval se situe en Drôme Provençale à 20 Km à l’est de Montélimar, à 20km au nord de Grignan et à 5 km de Dieulefit (connu pour sa production de céramique tant artistique qu’utilitaire).
Le village médiéval du Poët-Laval, une ancienne commanderie de l’Ordre Saint Jean de Jérusalem, est classé parmi « Les Plus Beaux Villages de France ».

Le Centre International d’Art et d’Animation inauguré en 1995, est devenu en 2015, en hommage à son fondateur, le Centre d’Art Yvon Morin. Il a été construit au cœur du vieux village dans le seul but d’organiser des activités culturelles. Pour les expositions, un espace d’environ 300 m² sur 2 niveaux permet une belle mise en valeur des œuvres présentées.
La gestion du Centre est assurée par l’Association Raymond du Puy, association Loi 1901 à but non lucratif.

Depuis 1995, 35 expositions ont été proposées au public, parmi lesquelles : Odilon Redon, dessins, peintures ; Hommage à Claude Roger-Marx : De Delacroix à Picasso ; Pierre Bonnard, peintures, aquarelles, et dessins ; Albert Marquet, peintures, aquarelles, dessins d’Yvan Theimer, peintures, sculptures ; Les Tapisseries de l’Atelier 3 ; Rétrospective François Legrand ; J.B. Jongkind, sur la voie de l’Impressionnisme ; Giorda, la part cachée ; Claire Bertrand, réfugiée à Dieulefit de 1943 à 1945.

Contact pour tout renseignement :
Centre d’art Yvon Morin
55 Rue du château
26160 Le Poët-Laval
ass.raymonddupuy@orange.fr
Tél : 04 75 46 49 38
Site : www.centre-art-drome.com


Pierre Aimar
Lundi 8 Avril 2019
Lu 93 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 216



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019 paraîtra le 20 juin !

Festival ici et ailleurs 2019 paraîtra le 20 juin !

Pour figurer dans Festivals ici et ailleurs - agenda, rédactionnel, espace publicitaire - contactez : sortir@wanadoo.fr (Pierre Aimar)
Festivals ici et ailleurs est le seul magazine des festivals diffusé dans tout le sud-est.


Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs