arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Carte Blanche à Alexandra Lescure, Récital de piano au Théâtre Toursky le vendredi 24 janvier à 21h

Les spectateurs qui se presseront au Théâtre Toursky en ce vendredi 24 janvier 2020 auront une chance absolue : la primeur de l’interprétation par l’artiste, Alexandra Lescure, de l’intégralité des morceaux de son nouvel album, Immersion, produit par Ilona Records avant sa sortie nationale le 28 février 2020. (Il reste encore quelques places pour ce magnifique concert. )


Alexandra Lescure © DR
Alexandra Lescure © DR
Immersion, un album à la grâce spirituelle
Sensible et pétillante, Alexandra Lescure fascine par sa personnalité entière et engagée. Cette pianiste aixoise a mûrement réfléchi, ce premier enregistrement qui est avant tout le reflet d'un tempérament, celui d'une pianiste engagée, sensible et sincère. Dans cet album, elle recherche l'immersion dans la matière sonore, là où chaque intervalle façonne une architecture organique, là où l'on se trouve devant un présent absolu qui tend à rejoindre une grâce spirituelle.
Une délectation suspendue à l'éternité, des inclinaisons brillantes, mélancoliques, goûteuses, mystérieuses ou obsessionnelles sont aux sources de cette quête d'authenticité qui transcende le son pour évoquer l'indicible.
Chercher la pensée non verbale dans l'œuvre et s'interroger sur la vie, s'adresser à l'autre pour évoquer l'humanité, la beauté, la poésie sont des idéaux qui guident sa pratique. Puisant sa quête aussi dans un questionnement philosophique des connaissances, de la spiritualité ou de la place morale de l'homme dans la société du XVIIIe, cette musique est une immersion dans le siècle des Lumières. Alexandra Lescure offre sa vision profonde et subtile de ce passé en nous plongeant dans un univers riche de couleurs, de mysticisme et d'évocations.
Son goût pour l'improvisation qu'elle retrouve dans la liberté ornementale s'épanouit à merveille dans ces œuvres aux limbes imprégnées du style baroque. Ces perles de la musique nous guident parfois jusqu’aux confins du toucher pianistique, tantôt impalpable, tantôt frémissant d’éclat, exaltant les esprits ou baignant dans la contemplation solaire d'une musique extatique avec des pièces allant jusqu’à l’audacieuse ardeur dont la sensibilité à fleur de peau passe du rire aux larmes La pianiste Alexandra Lescure tente de pénétrer la matière sonore qui matérialise le temps, celui de l'écoute, celui de la remémoration, celui de l'intériorité de l'âme, noble mission que se donne ici l’interprète dans cet enregistrement qui ne saura laisser indifférent.
(basé sur les propos d’Alexandra Lescure recueillis par Etienne Kippelen)

Merveilleuse pianiste
Née à Paris, Alexandra Lescure débute le piano à l'âge de 9 ans puis entre au Conservatoire d'Aix-en-Provence dans la classe de Michel Bourdoncle. Sa rencontre avec l'éminent pianiste et pédagogue sera déterminante dans son parcours : "C'est un musicien fin et passionné qui m'a transmis l'amour du son, de la couleur et du répertoire".
Diplômée du Conservatoire d’Aix et de la classe de préparation aux Concours Internationaux de Bruno Rigutto du Conservatoire de Marseille, lauréate entre autres, du Concours International des Nuits Pianistiques, Alexandra complète son apprentissage aux côtés de musiciens émérites comme Bernard d'Ascoli, Prisca Benoit, Jacques Rouvier, Jean-Marc Luisada et Konstantin Lifschitz. Musicienne passionnée, Alexandra Lescure se produit aussi bien en récital qu’avec orchestre, en France comme à l'étranger (Etats-Unis, Brésil, Autriche, Hongrie, Allemagne, Roumanie, Moldavie, Malte...).Son activité pianistique la conduit sur des scènes prestigieuses telles que le Théâtre du Jeu de Paume à Aix-en-Provence, le Théâtre Toursky à Marseille, le Château de Lourmarin, le Teatru Manoel à La Valette, le Teatro de Ribeirão Preto au Brésil, l’Académie Liszt de Budapest... Elle joue en soliste avec les Philharmonies de Roumanie, de Moldavie, de Ribeiro Preto, l’Orchestre de Chambre de Toulouse, l'Orchestre Régional de Cannes Provence, l'Orchestre Symphonique de l'Opéra de Toulon et l'Orchestre Symphonique du Conservatoire d'Aix-en-Provence. Sa curiosité artistique la mène naturellement vers l'improvisation. Elle se produira en duo avec un maître en la matière, François Rossé. Plus récemment elle s'intéresse à la fusion des arts et crée avec le conférencier-musicologue Étienne Kippelen le spectacle musico-théâtral "Chopin, une vie en musique", associant leurs talents à leur émouvante complicité dans une mise en scène des plus innovantes. C'est également avec Etienne Kippelen qu'elle fonde et dirige depuis 2016 Les Nocturnes Sainte-Victoire, festival unique en son genre qui marie délicieusement musique classique, musiques du monde, jazz, danse, vins, gastronomie du terroir et découverte de lieux enchanteurs. Professeur depuis 2011 au Conservatoire de Cabriès, c'est au cœur de sa classe de piano qu'elle transmet sa passion et ouvre son enseignement à la création de spectacles pluriartistiques qu'elle imagine, conçoit et produit à destination des jeunes publics.

Scarlatti, Haydn, Mozart
Elle a choisi trois grands noms de la musique classique. Ecouter l’interprétation de leurs musiques par Alexandra Lescure est un délice absolu. La pianiste retranscrit la matière organique qui se déploie dans l’instant présent. L’entendre devient essentiel comme l’est la musique de Scarlatti, audacieusement essentielle. Avec elle, même les notes les plus vives, les plus ouvertement dédiées à l’ivresse digitale, réservent des moments de poésie, de mélancolie, de tension inquiète. Elle est maitresse dans l’art souverain de la modulation avec un langage harmonique riche et original, faisant une place essentielle à la couleur. Il y a chez l’artiste un miraculeux mariage entre virtuosité et joie musicale avec une perfection du jeu où les doigts de la pianiste tissent un fil mélodico-rythmique atteignant une pureté jubilatoire. Si elle sait transcrire les motifs, les figures, les dessins capricieux des compositeurs, elle y attache une extraordinaire profondeur de sentiments avec des gammes chantantes, des harmonies inspirées ou encore un équilibre total entre spontanéité et expression personnelle qui se fondent dans une interprétation totalement maîtrisée. Avec des moments de rêverie méditative ou des jaillissements mélodiques ou encore des envolées éperdues, on reste subjugué, jusqu’à l’étourdissement.

Maturité, compétence technique fabuleuse, virtuosité, mais aussi délicatesse. Dans l’album « Immersion » l’interprétation d’Alexandra Lescure se mêle aux images de Maxime Flourac et à la lumière de Joseph Longobardo, un mariage si parfait qu’il en intensifie le bonheur et la délectation! En concert, les images surgissent des accords, nimbant le public, Magique !
Un concert unique à ne rater sous aucun prétexte !
Danielle Dufour-Verna

www.toursky.fr
16 passage Léo Ferré – 13003 Marseille
Tél 04 91 02 54 54 - restaurant ‘Les frangins d’la night’ - Parking



Danielle Dufour-Verna
Lundi 13 Janvier 2020
Lu 244 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 94



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.