arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Bilan de la 49e édition des Nuits Musicales d'Uzès

Une fois encore, Les Nuits musicales d’Uzès se sont imposées comme un festival incontournable des amoureux de la musique. Sept lieux de concerts choisis avec soin ont accueilli 183 artistes et fait le bonheur de plus de 5000 spectateurs


Laurence Equilbey © DR
Laurence Equilbey © DR
La Cathédrale a, comme chaque année, accueilli des concerts remarquables, dont le Requiem de Mozart dirigé par Laurence Equilbey, ou le tout aussi attendu Miserere d’Allegri, par l’ensemble Voces Suaves.

Plus intimiste mais de plus en plus appréciée des festivalier, l’Eglise Saint- Etienne a fait découvrir le jeune violoniste virtuose Théotime Langois de Swarte, mais aussi le Chœur de femmes Rimsky-korsakov de Saint-Pétersbourg dont la jeunesse et la grâce n’ont d’égal que le talent. Et que dire de Tim Mead, qui, dans un programme Purcell avec les Musiciens de Saint-Julien, s’impose assurément comme l’un des contre-ténors les plus enthousiasmants de la scène internationale actuelle.

A elle seule, la cour du Duché est magique. Mais quel écrin lorsqu’elle accueille des concerts inoubliables comme celui de l’orchestre Régional Avignon-Provence qui, avec l’interprétation du jeune Thomas Enhco nous a offert un concerto en sol pour piano de Ravel d’une grande subtilité.

Pour la 1ère fois, le festival a rayonné en Uzège avec l’ensemble Les Ombres, en résidence pour la 4e année et qui continue à séduire les festivaliers par la qualité de son interprétation, mais aussi son engagement pédagogique puisque ses interprètes ont accompagné une fois encore les stagiaires de l’Académie de Musique ancienne, et, nouveauté, partagé leurs compétences pédagogiques lors de Master Classes publiques, particulièrement appréciées.

Enfin, ceux qui aiment sortir des « sentiers battus » ont pu apprécier l’hommage à Chet Baker dans la cour de l’Evêché, mais surtout, en clôture de cette 49e édition, la fantaisie de Patricia Petibon qui, avec son spectacle Alchimia a rendu hommage à toutes les musiques et à la mémoire de Didier Lockwood.

On comprend que c’est avec impatience que les mélomanes attendent la 50ème édition des Nuits musicales d’Uzès.

L’édition 2019 en chiffres

- 12 concerts
- 1 académie, 4 masterclass, 1 happy hour et 1 concert de fin de stage
- 7 lieux de concerts : Cathédrale Saint-Théodorit, Cour du Duché d’Uzès, Eglise Saint Etienne, Jardin de l’Evêché, Temples d’Uzès, de Fons sur Lussan et d’Arpaillargues
- 183 artistes
- 5 080 spectateurs

Taux de fréquentation 2019 : 92%
Prix moyen du billet : 43,15 €


Pierre Aimar
Jeudi 1 Août 2019
Lu 124 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 91



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals


35e édition du Festival Radio France Occitanie Montpellier


Cliquez sur l'image pour télécharger le programme