Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Aubagne, Chapelle des Pénitents Noirs : 14-18, Les éclaireurs du ciel, du 13 octobre 2018 au 26 janvier 2019

A l’occasion du centenaire de la grande guerre, Le centre d’art contemporain Les Pénitents Noirs propose une exposition pluridisciplinaire.


Aubagne, Chapelle des Pénitents Noirs : 14-18, Les éclaireurs du ciel, du 13 octobre 2018 au 26 janvier 2019
La science, l’histoire, l’art renoueront comme par le passé pour donner une lecture multiple à partir d’un évènement.
L’opportunité nous est donnée de mettre à l’honneur une partie de notre histoire et de notre patrimoine en présentant ce qu’a été la base d’aérostation située entre Aubagne et Gémenos. Base dont les hangars à dirigeables ont disparu depuis.

C’est un contexte militaire, qui situera et expliquera le rôle de cette base de 1916 à 1922.
Le contexte historique, présentera lui, le rêve de l’homme de pouvoir voler avec la découverte des frères Montgolfier jusqu’aux ballons dirigeables.
Une ferveur, du XVIII ème siècle à nos jours, illustrée par les objets du quotidien.
Enfin chaque grande découverte a été accompagnée de courant artistique.
L’artiste Véronique Duplan vous permettra dans cette exposition de recréer cette indissociable unité entre l’œuvre et son contexte.

INFORMATIONS PRATIQUES
www.aubagne.fr
Chapelle des Pénitents Noirs
Les aires St Michel - Aubagne
Entrée gratuite
Ouverture du mardi au samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00


Pierre Aimar
Lundi 17 Septembre 2018
Lu 201 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 212



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs