arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Andrea Olga Mantovani « Le chant du cygne », exposition du 17 janvier au 11 avril 2020 à la Maison de l’Image Documentaire à Sète

Dans la partie orientale de la Pologne, juste à la frontière avec la Biélorussie, se situe la forêt millénaire de Bialowieza. Elle est l’une des plus anciennes forêt naturelle d’Europe. Coupé du temps, c’est un lieu où les préoccupations du monde moderne semblaient jusqu’alors absentes.


© Andréa Olga Mantovani
© Andréa Olga Mantovani
Cependant, depuis le début de l’année 2016, elle est le théâtre du plus important conflit environnemental en Europe.
Des lieux protégés par l’Unesco depuis 1979 et par la législation européenne sont menacés de destruction. 187 procès en 2 ans ont été intentés contre les activistes qui protestent contre les ravages faits à cet environnement. Malgré leur interdiction par la Cour de Justice de l’Union Européenne, les abattages continuent jusqu’en décembre 2017. C’est ce combat pour la préservation de la nature que raconte Andréa Olga Mantovani.

Durant plusieurs mois, la photographe a exploré ce territoire en cherchant à saisir les tenants et les enjeux du conflit qui s’y déroule. Dans son approche, elle alterne des images de paysage célébrant la force et la beauté d’une nature immuable et des photographies plus allégoriques. Elles nous renvoient à la complexité de cette crise, à la relation entre les concepts de nature et culture et elle évoque de manière métaphorique, certains aspects de l’affrontement qui oppose un gouvernement traditionaliste aux valeurs défendues par les militants écologistes. Dans ce travail, elle a cherché à rendre compte de ces rencontres, à porter par l’image, la voix des peuples de la forêt, celles des luttes et des imaginaires, révélant ce qu’elles ont de commun et d’actuel. Et depuis là, pouvoir saisir, autrement qu’en éternelles victimes, la guerre qui nous est faite.

Biographie
Géographe de formation, Andrea Olga Mantovani (*1985) a travaillé durant 6 ans en Europe sur des problématiques environnementales et sociales. Voyant dans l’image, un instrument de témoignage indispensable, elle se consacre dès 2015 à la photographie de manière professionnelle en tant que contributrice régulière pour le NYTIMES et à travers des projets personnels. Andrea Olga Mantovani est lauréate du Prix Talent Emergent du Festival de la Gacilly 2018, du Prix Focale pour la Photographie Documentaire, du Prix Obs «Les Femmes s’Exposent» et finaliste de la Bourse du Talent en catégorie Reportage avec son travail sur la forêt de Bialowieza. Son travail est exposé à la Foire de la Photographie Contemporaine Fotofever du 8 au 10 novembre 2019 au Carrousel du Louvre à Paris.

Informations pratiques

MAISON DE L’IMAGE DOCUMENTAIRE - CéTàVOIR
17 rue Lacan 34200 Sète
tél. 04 67 18 27 54
cetavoir@orange.fr
www.la-mid.fr


Pierre Aimar
Mardi 29 Octobre 2019
Lu 124 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 221