Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


35e Festival de l’Abbaye de Sylvanès, Musiques sacrées, Musiques du monde, du 23 juin au 26 août 2012

« L’Abbaye de Sylvanès, patrimoine cistercien d’exception, nichée au cœur de la forêt dans une verte et calme vallée de l’Aveyron méridional, est aujourd’hui devenue un haut lieu de Culture, d’Art et de Spiritualité. » Qui, mieux que Michel Wolkowitsky, le directeur artistique de ce festival assez exceptionnel par son cadre, la beauté de l’abbaye dans sa simplicité et l’ambiance « participative » qu’on y ressent, comme une amitié, comme une communion entre ces fervents et habitués des belles œuvres qu’on peut y entendre, qui peut mieux dire ce qui fait le caractère propre de l’endroit ?


Cliquez sur l'image pour accéder aux réservations
Cliquez sur l'image pour accéder aux réservations
Des musiques pour rapprocher les hommes
On s’y sent nombreux, et pourtant agréablement seul, avec ces musiques qui font du bien et tentent de rapprocher les hommes, en ces temps de crise « où il faut empêcher nos sociétés de sombrer dans la violence, le fanatisme, le chaos que génèrent toutes les idéologies, communautarismes et intégrismes de tous bords .»
Tout est dit. Le mieux et le plus vrai possible.
Tout au long de l’été, du 23 juin au 26 août, cette nouvelle édition du festival mêle les œuvres sacrées et chorales du grand répertoire aux musiques populaires qui sont l’expression de l’âme des peuples.

Un grand choix d’émotions musicales
Cela commence, parmi les classiques, par l’opéra le plus déjanté de l’époque baroque dans une mise en scène joyeuse et loufoque : Platée, de Jean-Philippe Rameau dans une mise en scène de Patrick Abejean, sous la direction de Stéphane Delincak, dans des costumes vaporeux et colorés, pour le sourire, le 23 juin.

Autres grands classiques: Le Gloria de Vivaldi, suivi du Dixit Dominus de G. Haendel, par chœur et ensemble de Toulouse dirigés par Michel Plasson, le 14 juillet.
La Cappella Mariana de Prague se tourne, le 29 juillet vers Palestrina et Thomas Tallis pour la splendeur de la Musique Sacrée de l’Europe de la Renaissance alors que l’Oratorio Le Pèlerin de Compostelle, musique et chants du Père André Gouzes, ira les 3, 4 et 5 août de collégiale en église, de Villefranche-de-Rouergue (12) à Saint-Sauveur de Figeac (46) et Saint-Cirq Lapopie (46).

Le 5 août à 17 heures, on entendra, après la Missa Brevis de Joseph Haydn, Le Requiem de Mozart par l’ensemble Instrumental Baroque du festival dirigé par Jean-Michel Hasler ; et le 15 août la Messe Solennelle de Rossini (dite Petite), par le grand Chœur du Festival et l’Ensemble Instrumental Contrepoint, dirigé par Michal Piquemal , un habitué de ce festival, dans ses deux versions, pour orchestre ou pour piano et accordéon, car cette messe a été écrite ainsi par Rossini. Des concerts souvent donnés à 17 heures, pour plus de commodité.
A 17 heures encore, le 19 août Un Camino de Santiago avec Ariana Savall au chant et harpe de la Renaissance et l’ensemble La Fenice sous la direction de Jean Tubéry.

Des spectacles d’ailleurs

Dans d’autres séries de spectacles, Sattriya, les danses sacrées de l’Annam par les moines danseurs de Majuli (15 juillet), ou les chants polyphoniques sacrés du Pays Basque par le chœur d’hommes Anakaï ; le 5 août Gypsy Connection aux Racines de l’Ame Gitane ( au travers de deux pays, le Rajasthan et l’Andalousie). Le 19 août Didier Lockwood, le violoniste jazzman prêtera son instrument à Omkara II, une création entre danse et musique, Divin et Terrestre, Orient et Occident.
Pour trois spectacles, notons la présence de l’Opéra de Pékin (en résidence à l’abbaye du 22 au 28 août) et ses musiques traditionnelles et spectacles d’Opéra.
Dans le cadre du festival off, concerts et récitals des stagiaires, des chanteurs autour des opéras de Mozart, du chant lyrique et de la classe de Maître d’art Lyrique. Notons que cette académie d’été offre tout un cycle de formations diverses débouchant sur ces concerts. Et également un salon du livre ancien et moderne, du XVIIe siècle à nos jours.

Dans cette zone de paysages sauvages consacrée à un tourisme différent, d’amoureux de musiques et de nature, le Festival de l’Abbaye de Sylvanès, poursuit donc, auprès d’une ancienne station thermale livrée à la nature et qui témoigne d’une activité ancienne, son rôle formateur offrant, pour la durée des beaux jours, des concerts et spectacles de qualité dans son site de forêts et de rivières, un peu hors du temps. Dans ce haut lieu de rencontres, on s’est résolument tourné vers des activités artistiques favorisant la musique, la poésie et la danse, et également le dialogue des cultures et des religions, au travers des hommes qui les animent.
Jacqueline Aimar

Le mot de Michel Wolkowitsky, Directeur artistique fondateur

2012 : vers des Lendemains qui chantent !
Une crise planétaire s’est installée dans nos vies livrant nos sociétés humaines à l’angoisse, au repli identitaire, à l’inquiétude des lendemains.
Face à la peur que provoquent tous ces bouleversements, comment empêcher nos sociétés de sombrer dans la violence, le fanatisme, le chaos que génèrent toutes les idéologies, communautarismes et intégrismes de tous bords, aux préjugés ethniques, culturels et religieux exacerbés ?
Plus que jamais, la Culture, les Arts, la Musique peuvent nous offrir des espaces de liberté, de rencontres, de rêveries et d’émotions partagées où nourrir nos esprits et apaiser nos coeurs.
L’ Abbaye de Sylvanès, patrimoine cistercien d’exception, nichée au coeur de la forêt, dans une verte et calme vallée de l’Aveyron méridional, est aujourd’hui devenue un haut lieu de Culture, d’Art et de Spiritualité. Par ses nombreuses activités culturelles et spirituelles et son Festival d’été, en particulier, elle confirme sa démarche atypique et originale de haut lieu artistique, éducatif et musical privilégié, favorisant par la musique, la poésie et la danse, la rencontre et le dialogue des Cultures, des Religions et des Hommes pour la Paix dans le monde.
En effet, sans faillir à sa vocation première de Festival de Musiques Sacrées, mais dans une volonté d'ouverture afin de convier de nouveaux publics au partage, cette nouvelle édition est conçue comme une invitation au voyage et à la découverte des autres traditions du monde dans la riche diversité de leurs différences. Elle conjuguera librement le grand répertoire des oeuvres sacrées vocales et chorales aux grandes traditions populaires du monde revêtant une dimension sacrée quand elles sont l'expression de l'âme d'un peuple.
Opéra de la France baroque et Opéra de la Chine millénaire seront, cette année, les invités d'honneur de ce festival.

Pratique

Renseignements & réservations
35e Festival international de l’abbaye de Sylvanès
Musiques sacrées, Musiques du monde
Aveyron - France
12360 Sylvanès

Tél. 05 65 98 20 20
Fax 05 65 98 20 25
E-mail : abbaye@sylvanes.com
Site internet : www.sylvanes.com


Pierre Aimar
Vendredi 15 Juin 2012
Lu 493 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Sublime baroque - 10/08/2018

1 2 3 4 5 » ... 84



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales