Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


20 au 23 août, festival Zin Zan, Musiques de traditions populaires en Provence, aux Baux de Provence

Zin Zan, en langue provençale, c’est l'aller-retour, le son du violon, des sources à la création, le geste balancé de la danse, et d’autres plaisirs aussi… !


L’objectif premier de Zin Zan est de proposer des rencontres faites de partage et d’émulation entre les différents acteurs des musiques de traditions populaires en Provence. Celles-ci, marquées par le patrimoine régional, les influences méditerranéennes et la fusion avec les musiques du monde et les musiques actuelles, offrent aujourd’hui un foisonnement de démarches artistiques, pédagogiques et créatives.

Son second objectif est de présenter, mettre en valeur la création des musiques de traditions populaires du sud de la France et faire découvrir leurs particularismes esthétiques et leur force sociale autant que leurs raffinements. Cet événement emblématique, élargissant et diversifiant les publics, encourage les rencontres intergénérationnelles ainsi que la mixité sociale autour d’identités culturelles partagées.

Le festival Zin Zan se déroule dans le décor exceptionnel des Baux-de-Provence. La position centrale du village dans le pays de Provence et la beauté du site au cœur des Alpilles plantent un magnifique décor ancré dans le patrimoine. Des espaces variés et harmonieux créent un espace idéal pour l’émulsion alchimique des sens et des esprits.

Le patrimoine historique des Baux-de-Provence nourrit les imaginaires et les contenus de nos programmations, du pastoralisme aux troubadours en passant par le mage Bautezar, ainsi que la renommée actuelle du site et son histoire récente.

De nombreux lieux sont animés et servent d'écrins au festival, dont certains, habituellement fermés, seront accessibles exceptionnellement au public :
- Dans le village : Cour des Porcelet, Eglise Saint-Vincent des Baux, Place de l'Eglise, Château des Baux, Chapelle des Pénitents, Hôtel de Manville, îlot Post Tenebras Lux, Salle de la Citerne, Atelier Antoine Serra, dans les rues.
- À l’extérieur du village : à l’Espace Baume, carrière et pinède transformées en espace d’accueil de manifestations publiques et privées.

La programmation du festival est déclinée sur 4 jours. Elle propose plusieurs espaces, temps et acoustiques à partager :

- Les Apéros Acoustiques :
18h30 ou 19h00 sur la place de L'Eglise : Animés par les stagiaires et autres interventions spontanées, c’est un moment de rencontre conviviale entre stagiaires, artistes, intervenants, bénévoles, public et touristes de passage. L’association offre une dégustation de tapenade et de vin de la vallée avec vue imprenable sur le Val d’Enfer.

- Les Résons de la Pierre
19h30 Cour des Porcelet ou Eglise St-Vincent : Concerts intimistes, précis et poétiques qui font résonner les vieilles pierres des Baux de chants et de musiques subtiles. On y découvre des créateurs, des histoires et des univers sonores. La proximité des artistes garantit l’émotion et la sincérité.

- Les Concerts Pinède
21h grande scène, à l’Espace Baume : Dans un théâtre de verdure naturel, des gradins sauvages en calcaire et d’immenses pins pour décors, deux concerts de musique spectacle. Dans cet écrin de pure Provence, des artistes de renom accueillent tous les publics pour une soirée que leur son mènera jusqu’au cœur de la danse.

Les groupes programmés sont choisis pour la pertinence de leur démarche artistique et de leur répertoire qui met en valeur une création nourrie par sa culture locale. Ils donnent à découvrir des musiques de traditions actuelles, originales et métissées.

En journée, divers espaces d’échanges, de transmissions et de découvertes sont proposés :

- Conférences-concerts et palabres d’histoire locale
- Stages de chant, danses et instruments
- Exposition d’instruments et démonstrations par les luthiers
- Dégustations de vins et d’olives de la vallée des Baux
- Échanges de chants à l’ombre
- Parties de pétanques
- Et autres moments de plaisirs partagés…

Demandez le programme

JEUDI 20 AOUT / OUVERTURE DU FESTIVAL / PLACE DE L'EGLISE
- 19h / Apéro et musique avec les collectifs Tapenade et Manja-Pèlos
- 21h / Bal trad avec Duo Artense et Manja-Pèlos
Basile Brémaud - violon et chant / Hervé Capel - accordéon chromatique
Deux musiciens de bal fascinés par la musique de l’Artense, marquée par un rapport au chant et à la danse très fort, s’engagent corps et âme dans la musique de ce plateau auvergnat célèbre pour ses violonaïres et cantaïres. La complicité de Basile et Hervé se révèle dans leur passion partagée pour cette musique originale, riche de liberté mélodique et rythmique, et pourtant confidentielle.
www.myspace.com/bremaudcapelartense

Le Collectif Manja-Pèlos génère une musique à danser énergétique. Autour du noyau Tornamai (trio, violon, chant, mandoles), ils s’invitent et vous invitent à partager une démarche artistique et un répertoire commun (Cévennes, Limousin, Haute Provence, Bas Languedoc), toujours pour le plus grand plaisir des danseurs !
www.myspace.com/manjapelos

VENDREDI 21 AOUT
- 19h30 / Eglise St Vincent / Martina Jòia de Peira
Née à Toulouse, cité Raimondine, Mère et protectrice des troubadours, Martina Jòia de Peira est l'héritière de la grande tradition vocale des pays d'oc. La pratique de ce chant populaire vivant imprègne sa plus tendre enfance, ouverte aussi sur les traditions vocales du monde entier. Sa voix est tissée au fil de cette langue d'oc, élue des Troubadours. Aujourd'hui, revenant sur ses propres traces, elle reste fidèle à la voix nue, tant dans l'art savant des Troubadours, que dans celui spontané et d'un autre savoir-faire de l'art populaire.
- 21h / Espace Baume / Ange B. (Fabulous Trobadors) - Laurent Cavalié (La Fabrique) - Rita Macedo (Femmouze T) se partagent le plateau
Un plateau inédit ! Trois chanteurs se partagent la scène pour croiser solos, duos et trios, avec rythme et souplesse. Laurent Cavalié, Ange B. (Fabulous Troubadors, Que de la bouche …) : Human juke box, rythmeur vocal, tchacheur, sampleur, programmateur, joueur de tambourin et de flûte de nez ... Il n’a que de la bouche mais besoin de rien d’autre. Laurent Cavalié (Du Bartàs, La Fabrique, Le Comité) : créatif et atypique, il réinvente le patrimoine et les mélodies chargées d’histoire et d’émotions. Détenteur d’un trésor de près de 200 chansons occitanes, il redonne vie à ce formidable répertoire en solo ou au sein de nombreuses formations. Rita Macedo (Femmouzes T., Rabj), issue d'une grande famille de musiciens populaires à Salvador de Bahia au Brésil, elle a grandi sur les "Trios Elétricos" du Carnaval et sur les routes, accompagnant les tournées de ses frères et de son père qui les mènent jusqu'à Toulouse où elle découvre les ponts entre les troubadours occitans et les repentistes brésiliens.
www.myspace.com/angebofareu
www.myspace.com/laurentcavali
www.myspace.com/ritamacedo

23h / Espace Baume / Bal trad avec La Talvera
Daniel Loddo - auteur-compositeur, chanteur, bodegaïre, accordéoniste / Céline Ricard - chant, fifre, graile / Fabrice Rougier - clarinettes / Serge Cabau - percussions / Paul Gouillot - guimbri, claviers / Tony Canton - violon
C’est un groupe inclassable et bigarré. Ni ragga, ni world, ni exclusivement traditionnel, il est empreint de ses rencontres avec le Massilia Sound System, mais aussi les curureiros brésiliens et autres musiciens trads. Tisserande, la musique de La Talvera reste ancrée dans la tradition mais crée des liens dans la contemporanéité en jetant des ponts, d’un continent à l’autre, d’un temps à un autre.
www.talvera.org

SAMEDI 22 AOUT
- 19h30 / Cour des Porcelet / Melhau - Combi, Lo Diable es Jos la Porta
Chant et harmonium indien
Textes occitans, musiques originales d’après la tradition limousine, Le Diable est sous la porte fait événement tant par la force tragique qu’il véhicule que par la présence - rare - de Jan dau Melhau.
www.crmtl.fr/spip.php?article90

- 21h / Espace Baume / André Minvielle
"Minvielle chante. Minvielle biguine. Minvielle scande. Minvielle rappe. Minvielle dérape. Minvielle pulse. Minvielle éclate de virtuosité et de joie simple. Minvielle, en tragique, fils naturel de Lacan, Bobby Lapointe, Nougaro et Babs Gonzales. Du rap naïf aux rythmes sophistiqués, des singularités chantées, un papier du Monde en hip-hop, le tour est joué. Rien de plus tonique, rien de plus thérapeutique, rien de plus assuré qu’un spectacle de Minvielle. Il s’agit de présence, le temps d’une chanson. Chansons gaies, gai savoir, savoir de pinson, cadences africaines, slam béarnais, il y a infiniment plus de poésie dans les chansons de Minvielle que dans toute la garbure poétique chichi pompon qui n’en finit pas d’invoquer la voix. Il dispose d’une voix, une voix rare, chaude, timbrée comme lui, ténor, Pavarotti sans emploi, une authentique voix du peuple, de l’engeance, une voix des Pyréné-é-es. En scène, Minvielle multiplie les tours, les farces, force larcins, sans tour de force. Car Minvielle, comme Monk ou Lester, travaille du chapeau. Minvielle maîtrise les effets électroniques, les computers compliqués, les sourde-oreille, les bons sentiments, les trucs invraisemblables, vous rentrez de là guéri". D’après Francis Marmande.
www.myspace.com/andrminvielle

- 23h / Espace Baume / bal trad avec l'Ensemble Chabrier
Basile Brémaud : violon, chant / Nicolas Rozier : chabrette, chant
Gaëtan Polteau : chabrette / Philippe Ancelin : violon-alto.
L'Ensemble Chabrier, groupe appartenant à la Compagnie Amalthée, est né de l'envie de développer une formule instrumentale originale où se rencontrent des univers musicaux différents, mais en même temps proches et complémentaires : le son continu et les bourdons des chabrettes et chèvres, avec les cordes frottées et pincées des violons et de l'alto. Encore s'agit-il peut-être plus de retrouvailles, puisque les deux instruments ont vu le jour autour du XVème siècle, et ont sans doute servi aux réjouissances et divertissements des "petits" et "grands" de ce monde, ou bien encore pour marquer des moments de fêtes calendaires ou sacrées. Le concert que vous propose L'Ensemble Chabrier est composé de pièces issues du répertoire de musique traditionnelle du Limousin et d'Auvergne, ainsi que des musiques à danser françaises des 16ème et 17ème siècles.

DIMANCHE 23 AOUT / CLOTURE DU FESTIVAL
Du lever au coucher, mangeaille, bœufs et bals improvisés.

STAGES

VENDREDI 21 AOUT
10h30 - 12h30 : Bourrées 3 temps d'Auvergne - Basile Brémaud
14h30 - 16h30 : "Per plan las dançar !" Danses de l'Albigeois, du Quercy et du Rouergue - La Talvera
SAMEDI 22 AOUT
10h30 - 12h30 : Bourrées d'Ariège - Marie Picard
14h30 - 16h30 : Rigodons des Alpes - Mana Serrano
10h30 - 12h30 et 14h30 - 16h30 : Beat Box - Ange B
VENDREDI 21 AOUT et SAMEDI 22 AOUT
10h30 - 12h30 et 14h30 - 16h30 : Violon Jean-Pierre Champeval et fabrication de "violons-bidons" avec Olivier Richaume (Cie Les Violons du Rigaudon / Cie Tarataïka)

Pratique

Tarifs concerts
- Soirée du 20 et journée du 23 août : gratuit
- Concert dans le village (St Vincent, Porcelet) : normal 10 € réduit 5 €
- Soirée Espace Baume (2 concerts) : normal 15 € réduit 10 €
- PASS soirée complète (3 concerts) : normal 20 € réduit 12 €
- PASS 2 soirs (6 concerts) : normal 35 € réduit 20 €
- Tarif réduit : - de 18 ans, RMIstes, chômeurs, stagiaires du festival, étudiants, personnes déguisées méconnaissables. Gratuit pour les moins de 12 ans

Tarifs stages
- Stages de danses : 4 modules de 2h (Bourrées Ariège, Bourrées Auvergne, Rigodons)
1 module : 20 € / 2 modules : 35 € / 3 modules : 50 € / 4 modules : 60 €
- Stage de Violon : 8 h de stage sur 2 jours. Stage complet : 60 €
Ce stage comprend une initiation à la fabrication de violon bidon avec Olivier Richaume
- Stage H. Beat Box : 2 x 2 heures / Coût du stage : 35 €

Infos - Résas
Collectif Tapenade : 13tapenade13@gmail.com - 06 71 20 56 25 - www.myspace.com/zinzanfestival
OT Les Baux de Provence - 04 90 54 34 39
Musiques Arles (Disquaire) 14 rue Reattu - 04 90 96 59 93

Petite restauration sur place - produits frais / Espace Baume / midi et soir / réservation conseillée
Hébergement : Contacter l'OT des Baux de Provence 04 90 54 34 39

Situer les Baux de Provence sur Google Map

Adresse du festival Village et Espace Baume Carrière du Val d’Enfer 13520 Les Baux de Provence
Adresse de l’organisation Ass. Tapenade 11 rue de la Redoute 13200 Arles / 06 71 20 56 25


pierre aimar
Samedi 15 Août 2009
Lu 1194 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Sublime baroque - 10/08/2018

1 2 3 4 5 » ... 84



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales