arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)





18.11.10 : « El canto de despedida » et « Mariana ». Compagnie Maryse Delente, l'Odyssée, Périgueux

"El canto de despedida" et "Mariana" par la Compagnie Maryse Delente à l'Odyssée à Périgueux le 18 novembre 2010 à 20h30


18.11.10 : « El canto de despedida » et « Mariana ». Compagnie Maryse Delente, l'Odyssée, Périgueux
« El canto de despedida » : De tout temps les femmes, créatrices de vie, ont dû affronter la folie guerrière des hommes. Maryse Delente a voulu avec ce chant de l'Adieu, porté par la puissance du flamenco, rendre hommage aux femmes yougoslaves, aux "Folles de Mai", à toutes les femmes meurtries dans leur corps et leur cœur.

« Mariana » : Une religieuse ou l'innocence en huis-clos, "Mariana" c'est celle qu'on a perdue, celle qui cherche. C'est un itinéraire d'amour dans sa tendresse et sa violence, sa drôlerie et sa tragédie. Peut-être même un mélodrame. Sûrement une mise en ironie.

Pour plus d’informations : www.odyssee-perigueux.fr/ www.ciedelente.com/
La Compagnie Maryse Delente est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Rhône-Alpes, le Conseil Général de la Loire et la Ville de Roanne.


Compagnie Maryse Delente
Jeudi 21 Octobre 2010
Lu 1554 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 26



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020