Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



17/01 au 29/03 <> Hair du temps, Galerie d’art du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence

Pour ouvrir la saison 2009, la Galerie d’art du Conseil général a invité un passionné et fin connaisseur de l’univers de la mode et des créateurs, créateur lui-même, commissaire d’expo, historien de la mode, conseiller artistique, chargé de mission au Musée de la Mode et du textile... Olivier Saillard a imaginé et conçu pour la Galerie une exposition qui revisite la place du cheveu dans l’univers de la mode, de la féminité, de l’art.


17/01 au 29/03 <> Hair du temps, Galerie d’art du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence
« Asymétriques, longs ou courts, bouclés ou défrisés, les cheveux d’une femme, autant que sa garde-robe sont le papier carbone d’une époque. Ils servent l’incarnation d’une féminité suprême jamais passée de mode ou au contraire sont le symbole d’une suppression violente des droits à la féminité quand ils ne sont pas une revendication de garçonnes proclamées.
Sous chaque boucle, et chaque accroche cœur se dissimule une histoire de la femme. Dans ce miroir idéal qu’est la mode, le magazine, le cheveu accompagne comme une longueur de jupe son émancipation ou sa résignation, ses douleurs aussi.
Que faut-il penser alors d’une des dernières attitudes de mode, œuvre de stylistes et de créateurs visionnaires qui depuis plusieurs saisons désormais envahit le visage des mannequins de cheveux longs et épais jusqu’à les gommer ?
Chevelure cagoule, chevelure masque qui transforme la femme mannequin en modèle aveugle, blondes ou brunes ainsi métamorphosées semblent jaillir d’un tableau énigmatique de Dali.
D’autres couturiers n’hésitent pas à réaliser des vêtements tout droit sortis d’un salon de coiffure, où le textile a laissé sa place au cheveu-roi.
Hier, tissé en bijoux, aujourd’hui ornement brut d’une parure de mode, le cheveu est sujet à un traitement nouveaux dans la mode. Il est brodé en mèches épaisses sur des blousons, des robes trompeuses, tombe comme une frange sur le corps, transforme la femme en héroïne surréaliste.
A travers des pièces de couturiers tels Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, Martin Margiela, notamment mais aussi Givenchy, Schiaparelli, à travers les créations originales de coiffeurs de podium comme Odile Gilbert, de photographies de Katarina Jebb, par exemple et de vidéos des années 60, l’exposition Hair du temps interroge sur la place décorative et inquiétante du cheveu dans la mode et dans l’art contemporain. »
Olivier Saillard
Commissaire de l’exposition « Hair du temps »


Hair du temps
17 Janvier 2009 - 29 mars 2009
Galerie d’art du Conseil Général – Aix-en-Provence
Hôtel de Castillon - 21 bis, cours Mirabeau - 13100 Aix-en-Provence
Tél : 04 42 93 03 67
Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h30 à 13h00 et de 14h00 à 19h00
Entrée libre
Visites commentées gratuites sur rendez-vous.


pierre aimar
Vendredi 5 Décembre 2008
Lu 330 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...