arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


13 juillet au 17 août 2010, Les Grimaldines, Grimaud à l’écoute des Musiques du Monde, Port-Grimaud

Pendant un mois Grimaud a un rendez-vous heureux avec les musiques du monde chaque mardi, au détour des rues et des places. Là se produisent les rencontres des cultures, des rencontres avec les parades et les déambulations, avec les compagnies inventives et drôle


Et le soir, rendez-vous au château, sur les gradins du théâtre, pour d’autres rencontres, avec des musiciens venus d’un peu partout. C’est ainsi qu’en 6 mardis, 6 thèmes différents vont être développés avec 3 à 7 groupes en 3 ou 4 endroits.
D’abord les Voix de femmes, avec les Clandestines, huit chanteuses et comédiennes dans les plus beaux chants italiens, gouaille et bel canto ; elles précèdent Sud de France une série de 6 spectacles avec en vedette, I Muvrini, le quatuor vocal profondément ancré dans son île natale et tout droit venus de Corse.
Dans la série Percussions du Monde, il faut noter, de la Jamaïque, Gilzène and the blue light Mento Band, un reggae des champs accompagnés de percussions étranges, et les Tambours de Tokyo en provenance du Japon, dans un véritable grand spectacle.
L’Afrique est aussi bien représentée avec Faso Denya, de jeunes percussionnistes et leurs danseuses, venus du Burkina Faso, et Staff Benda Bilili, huit musiciens dont cinq paraplégiques venus du Congo où ils vivent dans la rue. Les musiques Nomades accueillent quant à elles, Ziveli Orchestra une fanfare balkanique et le Trio Rosenberg, une farouche fratrie dans un hommage à Django Reinhardt et Stéphane Grappelli.
Pour finir, les Caraïbes, animées par une déambulation des Mariachis Anahuac venus du Mexique, du Blues Haïtien, des musiques de Cuba et de Colombie.
Etonnant tour du monde en forme de grand voyage sans dépense de carbone.!

Du 13 juillet au 17 août
Renseignements : 04 94 55 43 83
www.les-grimaldines.com
Situer Port-Grimaud sur la carte

13 juillet, « Voix de femmes »

« Voix de femmes » est le thème de ce premier rendez-vous où nous vous proposons 3 spectacles. Les
femmes ont la parole et c’est pas triste…
19H30 Place de l’Eglise : Les Clandestines
Huit chanteuses – danseuses – comédiennes et un guitariste arpentent le village pour mettre en scène les plus beaux chants italiens, gouaille, bel canto, chants révolutionnaires à gorges déployées, les yeux dans les yeux.

20H30 Place Vieille : Les Reines d’un jour
Une farce. Trois marchandes des quat’saisons débarquent pour le concours de Miss’Market…

21H30 Scène Place Neuve : La Mal Coiffée
Six voix occitanes, joyeuses, percutantes, gourmandes. La Mal Coiffée, dont le 2ème CD connaît une belle carrière, est un bel exemple du renouveau de l’intérêt pour le folk français revisité. Quelle belle énergie !

20 juillet - « SUD DE FRANCE »

19h30 Départ Place de l’Eglise
Saboï – « fifres, cornes et percussions de la Camargue… »

20h Scène Place Neuve
Du Bartas – la chanson, le folk languedocien revigoré…

20h-20h45 Place de l’Eglise
Taraf Goulamas – une fanfare tzigane culinaire, escargots et apéritifs

20h50 Départ Place de l’Eglise
Saboï et les échassiers des Monts rieurs – parade

21h-21h45 Taraf Goulamas (ça continue…)

22H Théâtre du château : I MUVRINI (Corse)
Les plus célèbres des corses chantants ! Le quatuor vocal, profondément ancré dans son île natale a pourtant choisi de s’ouvrir progressivement vers les musiques du monde et la grande variété internationale. Les frères Bernardini, créateurs d’I Muvrini (les petits mouflons en corse) à la fin des années 70, n’ont pas hésité à côtoyer Véronique Sanson, Mc Solaar, Sting, des chanteurs zoulous, Manu Katché, un ensemble de 500 choristes. Aujourd’hui, I Muvrini sont les ambassadeurs de la Corse dans les festivals du monde entier…
Ils sont les invités exceptionnels de ces 7èmes Grimaldines.

27 juillet : « PERCUSSIONS DU MONDE »

19h30 Départ Place de l’Eglise
Agora Percussions - batucada brésilienne. Frénésie, danses et rythmes tropicaux

19h50 Place Neuve
Cie Etoile de Mer – un arbre, un acrobate poétique dans un long tissu…

20h05 Scène Place Neuve
GILZENE and the Blue light Mento Band (Jamaïque)
Un reggae des champs avec d’étranges percussions et des voix qui chaloupent au creux de l’oreille

20h15-20h45 Place de l’Eglise
Agora Percussions

20h50 Place Neuve
Cie Etoile de Mer puis GILZENE and the Blue light Mento Band

21h15 Départ Place de l’Eglise : Agora Percussions

22H Théâtre du Château : Les Tambours de Tokyo (Japon)
L’impressionnant spectacle, car c’est réellement un spectacle, que vous propose les Grimaldines, est né dans la tête du grand maître du tambour japonais (taïko) Seïdo Kobayashi. Jeune virtuose très remarqué, il crée les Tambours de Tokyo autant comme un concert que comme un moment théâtral.
Les tambours, sous sa direction, recréent les ambiances de fêtes nipponnes, jouent des pièces traditionnelles et des créations originales. La beauté des corps en mouvement , l’intensité des frappes et des rythmes développent un univers tour à tour violent et subtil, sauvage et raffiné, martial et ludique.
Une magie extrêmement dépaysante…

3 août : « AFRIQUES »

19h30 Départ Place de l’Eglise
Faso Denya (Burkina Faso) - de jeunes percussionnistes et danseuses survoltées…

20h Scène Place Neuve
Paamath (Sénégal) et Kilembé - deux amis entrecroisent leur solo-voix et guitare pour notre plus grand bonheur

20h15 Place de l’Eglise
Adesa (Ghana) – Clowns, acrobates, musiciens. Virtuosité joyeuse !

21h Départ Place Vieille : Faso Denya – parade

22H Théâtre du Château : STAFF BENDA BILILI (République Démocratique du Congo)
Kinshasa, capitale labyrinthique du Congo, est une ville de musiques. Les Staff Benda Bilili sont la découverte d’un fouineur de sono mondiale, Vincent Kenis. Les huit musiciens de Staff Benda Bilili, dont cinq sont paraplégiques et se déplacent en fauteuils roulants, vivent dans la rue et répètent dans le Jardin
zoologique. Leur mélange de rumba congolaise, de funk, de reggae et de rythm’n’ blues africain, joué avec des instruments souvent étonnants, a été couronné notamment au Womex 2009 et s’est produit depuis partout dans le monde. Un sens de la fête qui est aussi un joli pied de nez au handicap !

10 août : « MUSIQUES NOMADES »

19h30 Départ Place de l’Eglise
Ziveli Orkestar déambulation – fanfare balkanique

20h Scène Place Neuve
Faren Khan – un quartet cosmopolite pour une musique nomade, le klezmer, la musique juive d’Europe l’Est, et quelques accents turcs

20h15 Cie X Filles
une carriole, cinq chanteuses, un petit théâtre ambulant, en avant la musique !

21h Départ Place Vieille
Ziveli Orkestar et les marionnettes du Caramantran - parade

22H Théâtre du Château : TRIO ROSENBERG
« Hommage à Django Reinhardt et Stéphane Grappelli »
La fratrie manouche Rosenberg, originaire des Pays-Bas, s’est affirmée comme le plus digne successeur de l’immense Django Reinhardt dont on fête le 100ème anniversaire de sa naissance.
Respecté par les plus grands guitaristes, de Clapton à Paco de Lucia ou Bireli Lagrene, le Trio a rapidement connu une reconnaissance internationale.
Adoubé par Django et par Grappelli, qui a été bouleversé par leur musique et leur virtuosité et a accompli plusieurs tournées avec eux, le Trio Rosenberg rend à Grimaud un vibrant hommage au jazz manouche le plus authentique, celui de Django, et invite un violoniste, Tim Kipluis, pour associer à cet hommage le très grand Grappelli.

17 août : « CARAÏBES »

19h30 Départ Place de l’Eglise
Mariachis Anahuac (Mexique) - déambulation

20h Scène Place Neuve
Carlton Rara (Haïti) – le blues haïtien…

20h15 Place de l’Eglise
Familia Moscoso (Colombie)

21h Départ Place Vieille
Mariachis Anahuac – parade

22H Théâtre du Château : OKAN CUBA (Cuba)
Le groupe a été fondé en 2000 par Marta Elena Vilarino, pianiste. Elle réunit de talentueuses musiciennes autour d’une formation de Son quelque peu inhabituelle, composée d’un piano, d’un clavier, d’une flûte traversière, d’une baby-bass, et de percussions (congas, bongo, paila) ainsi que de deux chanteuses, ce qui a pour effet de moderniser la musique traditionnelle. Okan interprète la musique cubaine en y intégrant d’autres rythmes latinos comme le Merengue, la Soca, la Plena, le Reggae, le Latin jazz, et adore cultiver son côté Afrocubain. Le répertoire d’Okan Cuba est essentiellement composé de chansons spécialement écrites pour le groupe, interprétées par de magnifiques voix soutenues par le talent de Maria Concepción Chavez à la flûte traversière. Okan Cuba a partagé la scène avec des musiciens talentueux comme Manolito Simonet y su Trabuco ou Adalberto Alvarez et est en tournées dans divers pays : Portugal, Espagne, Canada et en France.


pierre aimar
Lundi 12 Juillet 2010
Lu 546 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 32



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine