Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



12 juin au 28 novembre 2010, exposition Cai Guo-Qiang, Travels in the Mediterranean au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de la Ville de Nice

Le Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain présentera, pour son exposition estivale, l'artiste chinois Cai Guo-Qiang. Né en 1957 à Quanzhou, dans la province de Fujian, il grandit pendant la révolution culturelle chinoise avant de séjourner dix ans au Japon et de s'installer à New York en 1995.


Formé à l'École de Théâtre de Shanghai de 1981 à 1985, Cai explore tout d'abord les propriétés de la poudre à canon dans ses dessins, recherches qui le mèneront à l'expérimentation d'explosifs à plus grande échelle et au développement de sa "marque" symbolisée par des événements pyrotechniques. Ses installations, inspirées du feng shui, de la Philosophie Occidentale, ainsi que des débats sociaux contemporains, mettent en valeur une approche adaptée à un espace, à sa culture et à son histoire. Eminemment poétiques et ambitieux dans leur identité, ces événements tendent à établir un échange entre les spectateurs et le vaste univers qui les entoure.

Artiste de renommée internationale, Cai Guo-Qiang a marqué les esprits depuis ces dernières années, notamment en 2008 avec la cérémonie d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de Pékin et ses expositions personnelles au Guggenheim de New York, puis de Bilbao. Son travail, où la poudre à canon joue un rôle prépondérant (aussi bien dans les dessins, que les événements pyrotechniques), entre en résonance avec celui d’Yves Klein et apporte toute l’évidence de cette exposition.

La réalisation de Travels in the Mediterranean, dessin de 28 mètres de long, spécialement conçu pour l’exposition et réalisé avec des pigments et de la poudre à canon, donnera lieu à une performance dans les Anciens Abattoirs de Nice, avant d’être présenté au musée devant un parterre d’eau. Réalisée en public, cette fresque poétique et sensuelle décrit le ressenti d’une étudiante de Shanghai face à la découverte du territoire azuréen.

Une gigantesque épave de 15 mètres de long, emplie de porcelaine est sortie de l’eau, puis reconstituée pour chaque exposition par 7 pêcheurs d’Iwaki au Japon, invitera le spectateur à une autre expérience spirituelle et sensorielle basé sur le voyage.

Enfin, la projection de cinq vidéographies grands formats offre un aperçu de son travail pyrotechnique, immergeant le spectateur au sein de cette œuvre résolument spectaculaire et grandiose. A la fois pédagogique et spirituelle, l’exposition s’affiche comme un événement unique qui marquera le paysage azuréen et la scène internationale.

Musée d’Art moderne et d’Art contemporain – 1er étage
Promenade des Arts - Nice - Tél : 04.97.13.42.01 - www.mamac-nice.org
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h – Entrée libre


pierre aimar
Jeudi 25 Mars 2010
Lu 1320 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...