Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



12 juin au 14 août, François Jeune, Échappées, Peintures. Galerie Espace Liberté à Crest

Le titre d’une exposition établit-il des pré- sensations, des pré- sentiments ?
On a envie de le croire.
Dès la vitrine, le regard s’échappe, se perd dans les jaunes solaires soutachés de mauve, ponctués de turquoise.


Échappées, un voyage plus bousculé qu’on l’aurait cru.

Le titre d’une exposition établit-il des pré- sensations, des pré- sentiments ?
On a envie de le croire.
Dès la vitrine, le regard s’échappe, se perd dans les jaunes solaires soutachés de mauve, ponctués de turquoise.
Au fond, au fond de la grande salle, une tourmente ou un apaisement de bleus.
Mais pas trop vite.
S’arrêter en face des petits formats : blanc ; orange brûlé, blanc, orange brûlé.
Que sont ces signes ?
Une écriture qui resurgit ?
Une tapisserie qui dit que ces lieux furent habités ?
Continuer, pour ne pas perdre l’aspiration de la couleur.
Dans la grande salle, la tête vous tourne.
Les volutes vineuses des grands formats créent un léger vertige.
Alors se réfugier dans les alcôves aux noms disparus et familiers.
Jean Marcourel, rouge orangé chahuté
Guy Viarre, transparence des bleus,
Gilbert Claudot, écartèlement entre la fenêtre turquoise à la Bonnard et les trouées dans le bleu pétrole.
André Du Bouchet, tendresse lumineuse de la palette du peintre.
Échappées, un voyage plus bousculé qu’on l’aurait cru.
Chris Escot

Galerie Espace Liberté sur Google Map
5, rue des Alpes
26400 CREST


pierre aimar
Dimanche 5 Juillet 2009
Lu 588 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...