Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


10 avril, le trio Wanderer en concert à Marseille à l’Eglise Saint-Barnabé

Habitués du Festival international de Piano de La Roque d’Anthéron depuis plus de 20 ans, le Trio Wanderer donnera un concert (organisé par le Centre culturel Ani) à Marseille le samedi 10 avril à 20h30, à l’Eglise Saint-Barnabé.


Trio Wanderer © DR
Trio Wanderer © DR
Programme :
Schumann : Trio n°1 pour piano et cordes en ré mineur, opus 63
Babadjanian : Trio pour violon, violoncelle et piano
Mendelssohn : Trio n°1 pour piano, violon et violoncelle en ré mineur, opus 49

Renseignements-réservations : 04 91 93 41 22 – 06 61 19 43 89
Tarifs : 10,00 € (concert organisé par le Centre culturel Ani - 31 rue de Calais 13012 Marseille)
Eglise Saint-Barnabé
2 Rue Léon Meisserel
13012 Marseille

Trio Wanderer, biographie

Les Wanderer sont des bien nommés. Ce n'est pas sans raison qu'ils se sont ainsi baptisés, mais en hommage à Schubert et par affinité avec le romantisme allemand dont le thème du « voyageur errant » est le leitmotiv. Vagabonds curieux, les musiciens français le sont aussi par leur esprit d'exploration musicale qui les conduit à sillonner les siècles de Haydn à nos jours. Célébré dans la presse internationale pour un jeu d'une extraordinaire sensibilité, une complicité presque télépathique et une parfaite maîtrise instrumentale, le Trio Wanderer est aujourd'hui internationalement reconnu comme une des toutes meilleures formations de musique de chambre.
Créé en 1987 au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris, le trio se forme auprès de grands maîtres tels Jean-Claude Pennetier, Jean Hubeau, Menahem Pressler du Beaux-Arts Trio et les membres du Quatuor Amadeus. Il remporte le concours ARD de Münich en 1988 et la Fischoff Chamber Music Competition aux Etats-Unis en 1990.
« Wandering Star » (The Strad Magazine), le Trio Wanderer est invité par les plus grandes scènes, Philharmonie de Berlin, Théâtre des Champs-Élysées de Paris, Wigmore Hall de Londres, Teatro Municipal de Rio de Janeiro, Scala de Milan, Grande Salle Tchaïkovski de Moscou, Library of Congress de Washington, Concertgebouw d'Amsterdam, Kioi Hall de Tokyo, Tonhalle de Zürich et dans de prestigieux festivals, Edimbourg, Montreux, Feldkirch, Schleswig Holstein, La Roque d'Anthéron, Stresa, Granada, Osaka, La Folle Journée de Nantes, Rheingau Musiksommer, Schwetzinger Festspiele, et à trois reprises au Festival de Salzbourg…
Dans le répertoire de triples et doubles concertos, le trio a joué sous la direction de Yehudi Menuhin, Christopher Hogwood, James Loughran, Marco Guidarini, Charles Dutoit et James Conlon, avec l'Orchestre national de France, l'Orchestre philharmonique de Radio France, les orchestres de Nice, Pays de Loire, Montpellier, Teneriffe, Santiago de Chile, La Coruna, le Radio Symphonie Orchester de Berlin, le Sinfonia Varsovia, le Grazer Philharmoniker Orchester, le Stockholm Chamber Orchestra, le Gürzenich-Orchester de Cologne…
La saison prochaine, parmi plus de 80 concerts, le Trio Wanderer se produira au Konzerthaus de Vienne, au Concertgebouw d'Amsterdam, à l’Opéra Comique à Paris, à la Herkulessaal de Munich, au Konzerthaus de Berlin, au Palau de la Musica de Barcelone ainsi qu'en Italie, en Suisse, en Belgique, au Royaume-Uni, au Japon et en Amérique du Sud.
Après deux disques pour Sony Classical, le Trio Wanderer débute en 1999 une nouvelle collaboration avec Harmonia Mundi riche à ce jour de neuf enregistrements : les trios de Chausson, Ravel, Haydn, Chostakovitch, Copland, Saint-Saëns, Mendelssohn, Messiaen, l’intégrale des trios de Schubert et de Brahms, La Truite de Schubert, le Quintette de Hummel et le Triple Concerto de Beethoven avec James Conlon à la direction. En 2005, les deux triples concertos de Martinu avec le Gürzenich-Kölner Philharmoniker dirigé par James Conlon ont été publiés chez Capriccio.
Cette discographie a été maintes fois récompensée par la critique : Choc de l'Année du Monde de la Musique, Critic's Choice de Gramophone, CD des Monat de Fono Forum, Classical Internet Award, CD of the Month du BBC Music Magazine, Diapason d'Or de l'Année, Midem Classical Award…
En 2009 est publié par Cyprès Record un enregistrement consacré aux Folksongs de Beethoven, Haydn et Pleyel pour trio et voix, avec le baryton autrichien Wolfgang Holzmair.
En mars dernier est paru un enregistrement pour Universal-Accord dédié au compositeur Thierry Escaich avec des œuvres de Debussy, Martinu, Escaich et Bartók en compagnie de François Leleux, Emmanuel Pahud et Paul Meyer. Un dernier disque vient de sortir pour Harmonia Mundi : Quatuors avec piano de Fauré en compagnie d’Antoine Tamestit à l'alto.
En 2009, à l’occasion d’un grand dossier consacré au bicentenaire de la naissance de Mendelssohn, le New York Times a choisi le disque du Trio Wanderer consacré aux trios op. 49 et 66 (Harmonia Mundi) comme enregistrement de référence pour ces deux chefs-d’œuvre.
Outre des enregistrements pour la radio et la télévision (Radio France, BBC, ARD, DSR, Mezzo...) un film documentaire lui a été consacré en 2003 par la chaîne franco-allemande ARTE. Ils ont enfin enregistré en 2008 trois émissions « Presto » pour France 2 autour de Schubert, Messiaen et Mendelssohn.
Il y a tout juste un an (février 2009), le Trio Wanderer a reçu, pour la troisième fois (précédemment en 1997 et 2000), la Victoire de la Musique du meilleur ensemble instrumental de l'année.


pierre aimar
Vendredi 26 Février 2010
Lu 1558 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 85



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine