Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles


Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)

Nuit des Musées au MUSÉAL, Alba la Romaine
Infos pratiques
le Samedi 19 Mai 2018, 14:00 - 20:00
Quartier St Pierre
07400 Alba-la-Romaine
Tel : 04 75 52 45 15
Description
MuséAl est un musée de site qui accompagne la découverte des vestiges d’une ville antique, dont ont été conservés et restitués le centre monumental et une rue ainsi que le théâtre.

Visite libre du musée
• Horaires : samedi 19 mai de 14h à minuit Tarif : gratuit

Exposition temporaire « Graffiti : archéologie de la grande guerre »
Confrontée sans le vouloir au devoir de mémoire, l’archéologie de la Grande Guerre fournit aujourd’hui de précieuses informations permettant de nuancer et d’enrichir le discours historique. Les graffitis, écrits par les soldats au crayon gris sur les murs de la cité souterraine de Naours, racontent des histoires humaines bouleversantes. Depuis la préhistoire, les murs ont servi de supports aux messages de l’humanité. C’est seulement au XIXe siècle que le terme de « graffiti » apparaît pour la première fois avec l’étude archéologique des messages laissés par les habitants de Pompéi il y a 2 000 ans : signatures, déclarations d’amour, dessins obscènes, caricatures politiques, sportifs renommés, insultes et phrases philosophiques se côtoient. Aujourd’hui, toujours loin des lieux d’exposition officiels, les graffitis contemporains demeurent une forme d’expression résistante et contestée. L’étude de ces images non académiques embarrasse. Phénomène résolument intemporel, les graffitis sont-ils des actes de vandalisme, des moyens d’exister et de passer à la postérité, une parole contestataire, un mode d’expression artistique ou simplement utilitaires.

Visite guidée de l’exposition
• Durée : 1h
Horaires : samedi 19 mai, à 14h30, 15h30, 16h30, 17h30, 18h30 et 21h
Tarif : gratuit

Théâtre : « La femme est aussi un homme comme un autre » de la Compagnie Emilie Valantin.
D’après « L’assemblée des femmes » d’Aristophane et d’autres textes.
Françoise Giroud estimait que l’égalité complète serait atteinte lorsqu’on supporterait des femmes ce que l’on admet si facilement des hommes : l’incompétence, y compris à haut niveau de responsabilité. 400 ans avant JC, Aristophane imagine que les femmes athéniennes s’emparent du
pouvoir afin d’établir une nouvelle constitution basée sur la communauté des biens.
« Nous nous appuierons sur la première partie de cette farce, en y adjoignant d’autres textes plus contemporains sur les droits des femmes afin d’apporter notre pierre artistique au débat actuel autour de l’égalité des droits entre les sexes dans notre société. De façon métaphorique, l’intervention sur scène de marionnettes de différentes tailles permettra aux comédiennes d’interpréter et de manipuler aux sens propre et figuré des personnages du sexe opposé. Enfin, tout au long de la représentation, nous entendons utiliser les graffitis en fond de scène, comme forme d’expression des revendications féministes ou contre-points humoristiques du jeu des acteurs au premier plan. »
• Horaires : samedi 19 mai, de 19h à 20h Tarif : gratuit




Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales