arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Valence. Hommage à Pascale Soleil, conservateur et directrice du musée

L’ensemble de l’équipe du musée de Valence a la profonde tristesse de vous faire part du décès de son conservateur et directrice Pascale Soleil


Pascale Soleil © Musée de Valence
Pascale Soleil © Musée de Valence
Depuis plus de 30 ans, Pascale Soleil travaillait au musée de Valence. Après des études en philosophie, elle était arrivée au musée à la fin des années 1980 en tant que contrat TUC à temps partiel (travaux d’utilité collective) pour aider la directrice Hélène Moulin à mettre en place une salle dédiée à la Préhistoire, en relation avec le CAPRA (Centre d’Archéologie Préhistorique du Rhône aux Alpes).
En 1989, Pascale avait réussi l’examen de guide-conférencière et partageait son temps entre le musée et Valence Ville et Pays d’Art et d’histoire où elle réalisait des visites guidées. Déterminée et soucieuse d’apprendre toujours davantage, elle avait repris des études en histoire de l’art parallèlement à son activité professionnelle et avait préparé les concours de la fonction publique.
Lors de sa titularisation en 1998, elle avait été nommée responsable des collections archéologiques. Elle gravit ensuite tous les échelons : en 2003, titularisée sur le cadre d’emploi des attachés de conservation puis en 2014 sur celui de conservateur du patrimoine. En 2015, elle prit la direction du musée au départ d’Hélène Moulin à la retraite.

Pascale Soleil a été une des chevilles ouvrières du projet de rénovation du musée. Elle a contribué à la conception du nouveau musée et à la matérialisation de son projet scientifique : un travail titanesque puisque les collections archéologiques comportent à la fois des pièces extrêmement petites, telles que le bâton calendrier de la grotte du Taï, dit aussi os coché , mais également des objets gigantesques, comme l’autel taurobolique de Châteauneuf-sur-Isère qui pèse 2 tonnes ou le dolium retrouvé à Montélier qui mesure 2.30 mètres de hauteur. Pascale avait préparé minutieusement les sélections des œuvres : période par période, salle par salle, en remplissant chaque fiche objet avec le maximum de détails possibles, et en lançant une multitude de marchés publics de restaurations, afin que chaque objet du musée soit à sa juste place lors de la réouverture.

Elle a tout au long de sa carrière mis en œuvre une politique d’enrichissement des collections archéologiques remarquable qui a permis de faire entrer dans les collections, en collaboration avec le centre d’archéologie préhistorique, des mobiliers majeurs comme ceux de Saint-Paul-Lès-Romans, du Pas de Lestang, du Gournier et de bien d’autres, mais aussi des fonds d’archives privées d’archéologues tels que Michel Vignard ou Arsène Héritier, essentiels pour l’histoire de notre territoire.
Pascale était également présente lors de la découverte du sarcophage en plomb pendant les fouilles des grands boulevards de Valence en 2007, un objet rare exposé désormais au musée, pour une découverte dont beaucoup se souviennent. Si le musée offre aujourd’hui à ses visiteurs un riche parcours archéologique, comportant tous ces mobiliers acquis au fil des années, et complétés d’importants apports rédactionnels réalisés en collaboration avec de nombreux archéologues et universitaires, avec lesquels elle était toujours en contact, courant d’un chantier de fouilles à l’autre pour ne rien rater des dernières découvertes, c'est grâce à son immense travail, exigeant et rigoureux.

Elle a également organisé, en tant que commissaire, des expositions importantes comme Archéologie sur toute la ligne en 2001-2002 qui valorisait pour la première fois les mobiliers découverts lors des fouilles réalisées sur le tracé de la ligne TGV dans la vallée du Rhône, et l’exposition De Mémoire de Palais, en 2006, sur l’histoire du groupe cathédral au sein duquel le musée s’inscrit.
Parmi les expositions notables organisées par Pascale, on peut également citer Reflets de Collection en 2018 mettant à l’honneur ce qui fait la richesse d’un musée : ses réserves. Elle s’était entourée de Philippe Model, scénographe et créateur de chaussures (une de ses passions !) afin de concevoir toute la mise en espace de l’exposition. La scénographie tenait une place importante pour elle, comme lors de l’exposition De re coquinaria Tricastinensi (1995) pour laquelle elle avait souhaité installer un triclinium (salle à manger romaine) afin que les visiteurs puissent se plonger dans le quotidien d’une famille romaine dans l’Antiquité. Les élèves valentinois n’étaient pas en reste puisqu’ils avaient également pu apprendre les rudiments de la cuisine romaine, « un casse-tête » pour retrouver les bons ingrédients, les bonnes épices et surtout s’adapter aux normes d’hygiène modernes !
C’était le but de Pascale : que les expositions soient mises en scène et présentées de manière didactique pour tous les publics, afin de rendre le musée et son savoir accessibles à tous.

Son équipe se rappelle sa peur bleue des araignées, qui lui a valu quelques frayeurs lors d’un voyage professionnel au Japon en 2012, son goût immodéré pour les légumes, les vêtements vintage, les bagues insolites, la littérature et Marylin Monroe.

Pascale était une femme sensible, brillante, enthousiaste, à l’esprit vif et drôle. Elle était dévouée à son métier et savait communiquer sa passion.

Malade, elle a été courageuse et combative, continuant ses visites de lieux patrimoniaux remarquables, conservant son sens de l’humour et son optimisme jusqu’au bout.

Pascale était certes absente depuis de longs mois, mais elle occupait nos pensées quotidiennes et les projets que nous portons encore aujourd'hui sont les fruits de son imagination, telle la prochaine exposition all-over avec Hervé di Rosa, qui lui sera dédiée.


Musée de Valence
Mardi 14 Décembre 2021
Lu 192 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 248

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements