Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Théodore Géricault, Un homme de toutes les couleurs. Exposition au Musée Vivant Denon, Chalon-sur-Saône, du 30 janvier au 27 avril 2020

À l’occasion de la publication du livre "Citoyens du Monde, Noirs et Orientaux de Géricault" de Bruno Chenique aux éditions Lienart, le musée Denon propose à ses visiteurs une exposition-dossier afin de s’interroger sur le Portrait de Noir conservé depuis 1829 dans ses collections


Théodore Géricault, Portrait de Noir, 1812-1814, huile sur toile, 46,3 × 37,2 cm, © Musée Denon, Chalon-sur-Saône
Théodore Géricault, Portrait de Noir, 1812-1814, huile sur toile, 46,3 × 37,2 cm, © Musée Denon, Chalon-sur-Saône
Provenant de la collection de Jean-François Carbillet [1766-1828], sculpteur et peintre, directeur de l’école municipale de dessin, ce tableau apparaît tout d’abord dans les archives sans précision d’auteur. C’est Jules Chevrier [1816-1883], fondateur du musée Denon, qui l’attribua à Géricault et il sera répertorié sous ce nom en 1878.
Depuis lors, au gré des différentes études sur le peintre proposées par d’éminents historiens de l’art, cette attribution a été affirmée ou infirmée…

Bruno Chenique, dans son livre fait le point sur l’ensemble des portraits de Noirs et Orientaux chez Géricault, depuis l’époque de ses études à l’atelier de Guérin, en passant par l’Italie, la superbe lithographie des Boxeurs, le Radeau de la Méduse, la Traite des Noirs. Le Portrait de Noir conservé dans les collections du musée, y est désormais fermement attribué à Géricault.

L’exposition permettra d’étudier quatre œuvres du célèbre peintre.
Elle proposera tout d’abord de découvrir le Portrait de Noir du musée Denon aux côtés de celui, presque jumeau, emprunté au musée de Lisbonne. Cette confrontation permettra d’étayer cette importante affirmation de 1827, peu exploitée par les spécialistes de Géricault :
« Cet artiste enlevé dans son printemps, aux beaux-arts qui le pleureront toujours, avait un génie facile et prompt, mais n’arrivant jamais au but du premier coup. Chaque tableau réussi de ce peintre, a toujours été précédé d’un autre tableau de lui sur le même sujet, mais moins heureux de composition et d’exécution » (Notice alphabétique d’un choix de tableaux des écoles anciennes et modernes, […] rédigée par M. Didot, 13 mars 1827).

Deux autres tableaux, Portrait de Mustapha, d’après Girodet, provenant d’une collection privée, et Tête d’Oriental, issu des collections du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, permettront de mettre en avant l’attention portée à l’Autre et les revendications humanistes dans l’iconographie de Géricault.

Commissariat de l’exposition :
Brigitte Maurice-Chabard, conservatrice en chef, directrice des musées de Chalon-sur-Saône

Edition :
“Citoyens du Monde, Noirs et Orientaux de Géricault”
Bruno Chenique
Éditions Lienart,
21 x 26 cm, 256 pages, 150 illustrations
ISBN : 978-2-35906-302-8


Pratique

Musée Vivant Denon
3 rue Boichot
[entrée par la place de l’Hôtel de Ville]
71100 Chalon-sur-Saône
03 85 94 74 41
musee.denon@chalonsursaone.fr
www.museedenon.com
Ouvert tous les jours sauf les mardis et jours fériés


Pierre Aimar
Vendredi 24 Janvier 2020
Lu 208 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 233



Inscription à la newsletter




Coup d'œil sur une page

Coup d'œil sur une page