arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Théâtre des Salins de Martigues, les coups de cœur du 1er trimestre 2013-2014

Nouvelle saison du Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues avec à sa tête un nouveau directeur : Gilles Bouckaert


Robot ! un spectacle de Blanca Li avec Maywa Denki - mar 8 oct 2013 à 20:30

Talentueuse touche-à-tout, Blanca Li est à la fois danseuse, chorégraphe, metteur en scène et réalisatrice de films. De l’Espagne à la France, New York ou Berlin, elle signe un parcours personnel très singulier. Invitée pour la première fois au Théâtre des Salins, elle nous donne à voir une fantaisie futuriste plébiscitée au dernier festival de Montpellier danse.

The tiger Lillies musique. ven 11 oct 2013 à 20:30

Né en 1989, ce trio londonien tourne dans le monde entier. Entre Klaus Nomi et Tom Waits, il est décrit comme un cabaret brechtien à l'humour noir et à l'élégance décalée. Interprétées par Martyn Jacques, voix de haute-contre exceptionnelle, leurs chansons surréalistes semblent sorties tout droit d'un music-hall déglingué dans un monde qui n'appartient qu'à eux. Entrez dans l'univers des Tiger Lillies et vivez une expérience musicale unique.

J'avance et j'efface Théâtre à cru m.e.s. Alexis Armengol. mer 6 nov 2013 à 19:00

J’avance et j’efface repose sur l’énigme d’une mémoire qui part aux oubliettes : celle de Stirs, 9 ans, n’excède pas 3 minutes. Il grandit et apprend à vivre sans souvenir, loin des siens, aux côtés de sa nourrice japonaise Asaki, qui fait le pari de l’accompagner dans cette marche où chaque pas efface le précédent. Avec malice, chacun à leur manière, Stirs et Asaki doivent développer astuces et stratagèmes pour déjouer les pièges de l’oubli et entretenir sans relâche la tendresse qui les unit. Sur quoi construire ce lien avec une mémoire en fuite, dans un monde sans cesse remis à neuf ? Nous voulons traduire la richesse et la complexité de cette relation en jouant avec la combinaison des disciplines, mais aussi prendre ce défaut de mémoire avec humour : donner l’illusion d’une histoire qui s


Pierre Aimar
Jeudi 19 Septembre 2013
Lu 65 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 63



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine