arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Sylvanès en Aveyron Occitanie. De nouveaux vitraux pour l'abbaye de Sylvanès

Les anciens vitraux de l’abbaye de Sylvanès, plusieurs fois restaurés entre la fin du XIXe siècle et 1990, manquaient d’unité. Après consultation d’artistes c’est Jean-François Ferraton et l’atelier Philippe Brisset qui ont été choisis pour créer de nouveaux vitraux.


Sylvanès en Aveyron Occitanie. De nouveaux vitraux pour l'abbaye de Sylvanès
Il s’agissait de remplacer les 14 baies du chœur, les trois baies du nord de la nef et les 6 baies du sud, excepté la rose du transept nord. Tout cela dans le respect de la règle et de la spiritualité cisterciennes. Dans le respect également du dépouillement et de la sobriété de l’édifice.
Aussi Jean-François Ferraton a-t-il imaginé des vitraux incolores et parfaitement opalescents, dont les motifs sont inspirés par l’acoustique exceptionnelle de l’abbaye ; pour la technique ils sont thermoformés en un seul pan, sans sertissage de plomb. De vrais sources de lumière.

« J’ai étudié de près cette œuvre architecturale qui témoigne du grand art cistercien et qui produit cette lumière et cette acoustique tout à fait exceptionnelles. À travers cette étude, je me suis ainsi rendu compte que les proportions de l’église, en plan comme en élévation, étaient remarquables et signifiantes.
Mon analyse m’a ainsi conduit à bâtir ce projet sur cette conjonction entre lumière et son. En d’autres termes, donner à voir, par transposition, l’onde de propagation du son, selon une harmonie réglée par l’architecture des voûtes de cet exceptionnel instrument de pierre. Je me suis donc inspiré de l’architecture».

Les propos de Jean-Francois Ferraton éclairent la volonté de l’artiste, qui souhaite, au travers des trois zones du vitrail, faire référence au corps, à l’âme et à l’esprit : « on doit les envisager comme des portes ouvrant en transparence sur l’intériorité de l’être. »
C’est l’atelier Théophile Philippe Brissy, spécialiste des techniques de restauration- conservation du patrimoine, qui a pris en charge la réalisation de ces vitraux, dans le cadre de la création et de la découverte de nouveaux horizons techniques.

Une inauguration en création mondiale

A l’abbaye de Sylvanès, les 18 et 20 mai, les vitraux seront inaugurés en musique, - c’est bien le moins dans cette abbaye toute dédiée au chant et au son-, grâce à une création mondiale de Grégoire Rolland intitulée Louange, vocalise pour soprano et orgue, en lien avec le poème de Philippe Baud Louange à la Lumière, spécialement écrit pour la circonstance.

Les spectateurs du festival de l’été à Sylvanès et de ses superbes moments musicaux, sont maintenant dans l’attente de la découverte des nouveaux vitraux, de la nouvelle lumière donnée aux voix, au chant, au son dans ce cadre exceptionnel. Pour sa paix et sa lumière.
Jacqueline Aimar


Mercredi 16 Mai 2018
Lu 141 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 63



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine