Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Rompon (07), Association de l'Offrande Musicale, concerts à la chapelle : Mozart et Brahms les 20/8 à 20h30, et 21/8/22 à 17h00

Deux bonds dans le temps, pour deux escales – l’une classique, avec Mozart, et l’autre romantique avec Brahms - et deux chefs d’œuvres que l’on peut qualifier d’absolus.


Chapelle du Vieux-Rompon © DR
Chapelle du Vieux-Rompon © DR
Distribution :
Marie Sirot et Yin Shen, violons
Yukari Shimanuki et Jarita NG, altos
Cheryl House, violoncelle


W. A. Mozart, Quintette à cordes KV 516.
Tout le monde sait que Mozart était d’une habileté sans comparaison au clavier, mais on sait un peu moins qu’il était également excellent violoniste et altiste, et qu’il vouait une affection toute particulière à l’alto. Il tenait volontiers la partie d’alto lors de séances de musique de chambre. Daté d’avril/mai 1787, le Quintette à deux altos en sol mineur a été composé en même temps qu’un autre en ut majeur (KV 515). Ut majeur vs sol mineur, deux quintettes, deux chefs d’œuvres fabuleux et deux facettes du génie Mozartien : l’une plus optimiste, l’autre plus nostalgique. C’est ce versant plus sombre, voire tragique ou angoissé que propose donc ce quintette, bien que le sublime Adagio en mi bémol offre une forme d’apaisement et que le finale, après une introduction ténébreuse, se tourne résolument vers l’allégresse. Au sommet de sa puissance créatrice, Mozart nous laisse entendre ses confidences les plus personnelles, les plus profondes.

J. Brahms, Quintette n°2 en sol majeur, opus 111.
Cent ans plus tard, mais très peu de chefs d’œuvres pour quintette à cordes (Schubert : quintette à deux violoncelles, et…. Brahms lui-même : 1er quintette à cordes), et nous voici en 1890, Brahms est à l’automne de sa vie et songe à se retirer. Ce Quintette doit être son « chant du cygne », son testament musical. Mais c’était sans compter sur sa rencontre avec le clarinettiste Richard Mühlfeld, qui relancera sa veine créatrice et à qui il dédiera encore quelques chefs d’œuvres. Esquissé au départ comme une 5ième symphonie, ce quintette est doté, dans ces mouvements extrêmes, d’exubérance, d’opulence et d’’une riche ampleur orchestrale. En revanche, les deux mouvements centraux se révèlent plus intériorisés, sombres, mélancoliques ou pensifs. Comme très souvent dans son oeuvre, Brahms explore et nous fait entrevoir des univers, des couleurs, des modulations insoupçonnées, comme un incroyable kaleïdoscope d’expressions musicales.
Nous avons donc rendez-vous avec les sonorités chaudes et soyeuses des cordes, et avec les plus grandes œuvres des plus grands génies de l’Histoire de la Musique !
Michel Westphal, Pour l’équipe de l’Offrande Musicale

Info+

59 rue de la Chapelle
07250 Rompon
France

www.rompon.net
Tél. 04 75 64 38 24
info@rompon.net

Le Vieux Rompon © DR
Le Vieux Rompon © DR


Michel Westphal
Samedi 13 Août 2022
Lu 162 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

La Gazette de Bizbiz - 26/09/2022

1 2 3 4 5 » ... 257

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements