Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Rero, Erreur dans le titre, galerie Backslash, Paris, du 30 janvier au 29 mars 2014

Nouvelle exposition personnelle de l'artiste français Rero qui inaugure un format inédit : une grande installation, en forme d'avant-propos dénommé foreword, a précédé du 7 au 11 janvier l'exposition qui s'ouvre ce jeudi.


© DR
© DR
Les mots et expressions barrées de Rero jalonnent les institutions prestigieuses autant que les lieux abandonnés. Le foreword, ainsi que l'exposition, invitent le visiteur à plonger dans l'intellect du plasticien à travers une série d'œuvres et d'installations exigeantes.

ERREUR DANS LE TITRE synthétise une nouvelle orientation dans le travail de l'artiste, avec des recherches concentrées autour de l'invisible et ses possibilités d'expression : ce que l'on ne voit pas mais qui pourtant existe. Les limites de la vision humaine permettent une remise en question ambiguë sur ce qu'est ou ce que pourrait être le réel sans ces mêmes limites. De nombreuses barrières psychologiques interdisent souvent à l'esprit d'accéder à l'invisible. Un effort de remise en question de ce réel est nécessaire pour atteindre ce que l'on ne peut percevoir. Rero s'emploie à démontrer cette notion d'effort dans les œuvres exposées et matérialise physiquement ces barrières dans l'espace de la galerie. Ainsi son accès devient presque impossible lors du FOREWORD et le spectateur doit fournir un effort afin de s'affranchir de cet obstacle.

« Ecrire c'est cacher un message, le confier à une mémoire extérieure qui ne fait pas de bruit, qui ensevelit les mots, comme endormis, dans une attente, réservés à celui qui saura les trouver parce qu'il connaîtra le code permettant de les faire revivre », explique l'écrivain Pascal Quignard. Cette citation reflète parfaitement les nouvelles recherches de Rero dont les œuvres prennent corps notamment à travers l'écrit. Les mots deviennent la métaphore du figuré et les codes nécessaires à leur compréhension permettent d'accéder à ce que l'on ne voit pas.

Les désormais célèbres mots et expressions barrés de Rero sont venus agrémenter le paysage institutionnel français, notamment au Centre Pompidou et au Grand Palais. Ses œuvres sont montrées dans de nombreux pays.

À l'occasion de l'exposition, les Editions Gallimard (Alternatives) publient une monographie sur le travail de Rero. Elle sera disponible en exclusivité à la galerie à partir du 30 janvier.

BACKSLASH Gallery
29 rue Notre-Dame de Nazareth
75003 Paris
Métros Arts & Métiers, Temple ou République
info@backslashgallery.com
09 81 39 60 01
La galerie est ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h


Pierre Aimar
Mardi 28 Janvier 2014
Lu 48 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...