Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Quel Amour ? Week-end d'ouverture de MP 2018 les 16, 17, 18 février 2018, Friche la Belle de Mai, Marseille

Cinq ans après l'année 2013, Capitale européenne de la culture, la Friche la Belle de Mai déclare son amour aux arts, aux artistes et au territoire participant à MP 2018, Quel Amour !, le grand événement porté par MPCulture réunissant près de 500 structures artistiques du territoire des Bouches-du-Rhône et près de 200 projets culturels du 14 février au 1er septembre 2018.


Quel Amour ? Week-end d'ouverture de MP 2018 les 16, 17, 18 février 2018, Friche la Belle de Mai, Marseille
Dans le cadre du week-end d'ouverture, la Friche vous convie à passer deux jours et deux nuits à la rencontre de l'amour à travers une multitude d'invitations artistiques. Musique, théâtre, conférences, installations, expositions… et une question, laissée ouverte : de quel amour avons-nous envie aujourd'hui ?

Vendredi de 20h à 5h du matin, la soirée Heartbeat est raide dingue de clubbing. Traversée amoureuse de la soul à l'électro en deux temps, avec Corine, Mad Rey, Lil' Louis, Terrence Parker, Instrumentarium…
Samedi soir, Manu Théron a le cœur heureux et une scène généreuse : troubadour éclectique et curieux, il invite 18 musiciens d'ici et d'ailleurs pour un grand concert gratuit : A-MOR - pour danser ensemble !

Toujours samedi, l'intranquille photographe Antoine d'Agata propose ‘Une nuit épuisée' en plusieurs temps insomniaques: celui des images et des films sous forme de Cadavre Exquis, celui des mots avec ses invités écrivains (Yanick Haenel, Jean-Baptiste del Amo, Mathilde Girard, Mehdi Belhaj Kacem…) qui peupleront toute la nuit, celui des corps avec un club musical, excessif et cru au Cabaret Aléatoire, mais aussi celui du petit matin…un événement unique, entre littérature et performance.

Besoin de s'aérer dans cette nuit de perdition ? Le collectif Ici-Même et le Bureau des Guides du GR2013 vous embarquent pour une nuit de conversations sur le toit-terrasse, une randonnée sonore exceptionnelle qui rappellera plus des conditions de haute montagne que les couchers de soleil d'été !!

Côté familles, cela se passe samedi et dimanche après-midi dans la drôle de ‘maison close' de la Cie SKAPPA ! qui transforme la villa de la Friche en antichambres avec des petits spectacles pour deux à dix personnes.
Dans les interstices de cette programmation, de nombreuses propositions ausculteront le désir sous toutes ses coutures, notamment le spectacle Letzlove - Portrait(s) de Foucault présenté par Les Bancs Publics, les films courts ‘Désir & cinéma, dedans dehors' de Lieux Fictifs au cinéma le Gyptis, les conférences et lectures d'Alphabetville, les lectures passionnées de la compagnie l'Entreprise…
Et pendant tout le week-end, nos expositions sont gratuites.

Pour finir, c'est le Club de Jazz du Beau monde qui nous fait palpiter : un final dimanche soir autour de Stéphane Belmondo à 18h proposé par Marseille Jazz des cinq continents.

Avec : Antoine d'Agata, Manu Théron, François Cervantes, Pierre Maillet Edmond Hosdikian, Jean-Marc Montera, Hakim Hamadouche, Ahmad Compaoré, Samuel Karpienia, Emilie Lesbros, Mehdi Haddjeri, Papet J, Cie Skappa !, Stéphane Belmondo, Collectif ici-même, Corine, Mad Rey, Instrumentarium, Lil' Louis, Terrence Parker, Jack Ollins.

Une proposition de la Friche la Belle de Mai dans le cadre de MP2018.
En co-réalisation avec : le Théâtre Massalia, le Cabaret Aléatoire, Radio Grenouille, les grandes Tables de la Friche, les Bancs Publics, la Compagnie Skappa !, la Compagnie l'Entreprise, Lieux Fictifs, Marseille Jazz des cinq continents, Alphabetville, le Bureau des Guides du GR13, la coopérative Interne Externe, Sidi&Co et Les ateliers de l'image.

Vendredi 16 février - Heartbeat. Concert - performance - club

20h > 00h à la Cartonnerie • Gratuit
23h > 05h au Cabaret Aléatoire

“Heartbeat” est une soirée en deux actes pensée comme une opération à cœur ouvert au travers de l'histoire du clubbing, un voyage dans le temps qui questionne notre relation transcendantale à la musique, à la danse, et donc aux autres.
La première partie prendra vie à la Cartonnerie avec Corine (live), Mad Rey (djset) et une version inédite du show Instrumentarium. Puis la fête se porsuivra au Cabaret Aléatoire en compagnie de Lil' Louis (djset), Terrence Parker (djset) et Jack Ollins (djset) pour une incursion au cœur de la House de Chicago et de la Techno de Detroit.

Une production de la Cooperative Interneexterne, Sidi&co et le Cabaret Aléatoire
Une coproduction de la Friche la Belle de Mai, MP2018, Quel Amour !, en partenariat avec Transfuges

Samedi 17 février à 20h. A-MOR. Grand Concert Gratuit à la Cartonnerie

Une création de et avec Manu Théron

A-MOR, (acronyme pour A Marseille Ou Rien), est un concert qui rassemble six musiciens de Marseille dans une invitation aux plaisirs, une célébration de saveurs et d'éclats de joie. A-MOR se veut généreux, électrique, organique et sans concession, avec plein d'invités comme à un banquet où l'amour serait célébré depuis la nuit des temps.
Sous la direction conjuguée d'Edmond Hosdikian (Saxophone Alto) et Manu Théron (Chant), l'Amorchestra y associe à la bassiste Fanny Lasfargues, François Rossi à la batterie, le guitariste Pierre Luciani et Arthur Bacon à l'accordéon. A sa base jazz/musiques improvisées solide et cohérente, la formation incorpore avec vigueur (mais sans violence) les univers musicaux qui peuplent la ville, les musiciens qui l'auscultent ou ceux qui la découvrent, pour que tous en subliment la singularité en même temps qu'ils en recomposent le paysage.
Ode aux mouvements, au bouillonnement, à la spontanéité, déversoir d'énergies positives, ouvroir d'horizons à illuminer, A-MOR est un passage et même une passation où, à l'initiative de plusieurs structures qui ont fait de la Friche la Belle de Mai un lieu de transmission unique (l'A.M.I, le G.M.E.M., la Friche la Belle de Mai), on se partage les savoirs et les solutions qu'on a trouvées. Les anciens consentent à délivrer leurs recettes, les nouveaux offrent leur regards vierges. Les liaisons se densifient, on les garde sur le feu et on les conjugue à tous les éléments musicaux et humains qui se présentent, parce que ça nous plait, mais aussi parce que sans ce mouvement et ce partage, la vie n'a plus de sens.

Sam Karpiénia, Sibongile Mbambo, Hakim Hammadouche, Maria Mazzotta, Papet J, Ahmad Compaoré, Tressym, Jean-Marc Montera, K-Méléon, Malik Ziad, Ani et Dina Galstyan et Raphaël Imbert sont les voix et les musiciens que l'Amorchestra a souhaité convier à ces agapes, mais d'autres surprises de taille ne sont pas à exclure.

Une production de la Friche la Belle de Mai, en coréalisation avec l'AMI, le GMEM, le Cabaret Aléatoire, Radio Grenouille, les Grandes Tables.

Du samedi 17 à 15h au dimanche 18 à 5h30 du matin. La Nuit Epuisée, Scénario pour une nuit d'amour

Sur une proposition d'Antoine d'Agata
En dialogue avec Léa Bismuth

'La Nuit épuisée' sera une expérience. Elle se déroulera selon un scénario néanmoins savamment organisé, constitué de différentes étapes, des temps d'approche de la pensée et des corps, des images et des fantasmes, de la tombée de la nuit à l'aube.
Léa Bismuth

Pour commencer, un premier temps de rencontre et de présentation de l'œuvre d'Antoine d'Agata aura lieu au cinéma le Gyptis. Une programmation sera proposée dans le sillage de White Noise, œuvre filmique du photographe marseillais sortie en 2016 et noyau germinatif de cet événement, avant de laisser la place à un cadavre exquis cinématographique.
À ce moment d'images suivra un temps de parole à la salle des Machines : ici nous pourrons faire la connaissance de nombreux écrivains invités (Yannick Haenel, Jean-Baptise Del Amo, Mehdi Belhaj Kacem…) qui, aux côtés d'Antoine d'Agata, prendront part à cet événement. Ces derniers partageront également avec le public leurs livres dans un temps d'échange et de signature.
Puis, à la nuit tombée, les portes du Cabaret Aléatoire s'ouvriront : White Noise, véritable voyage au cœur des ténèbres, y sera montrée en une installation in situ de 18 écrans en accompagnement d'une soirée club jusqu'au petit matin. Et c'est dans le noir de cette nuit blanche, devant le mélange insolite de corps, de sons et d'images, que les écrivains invités épuiseront leur plume et donneront forme à cette expérience.
Enfin, au lever du jour, un dernier moment de réflexion autour d'un feu pour se demander, après tant d'amour et d'épuisement...où en sommes-nous ?
Les textes des écrivains et les photographies d'Antoine d'Agata produits pendant la nuit seront recueillis dans le livre La Nuit épuisée qui sera publié au printemps 2018 chez André Frère Éditions.

Une production de la Friche la Belle de Mai, en coréalisation avec le Cabaret Aléatoire, Radio Grenouille et le Dernier Cri.

Pratique

Friche la Belle de Mai
Entrée 1 : 41 rue Jobin (piétons)
Entrée 2 : 12 rue François Simon
13003 Marseille
Tél : 04 95 04 95 95


Pierre Aimar
Samedi 13 Janvier 2018
Lu 182 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales