arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Paris, Panthéon : « We could be heroes », exposition de Raphaël Barontini. 19 octobre 2023 - 11 février 2024

Le Centre des monuments nationaux invite l’artiste Raphaël Barontini pour une exposition carte blanche au Panthéon du 19 octobre 2023 au 11 février 2024 dans le cadre de son programme « un artiste, un monument »


Paris, Panthéon : « We could be heroes », exposition de Raphaël Barontini. 19 octobre 2023 - 11 février 2024
Raphaël Barontini investit le Panthéon avec une exposition évoquant l’histoire et la mémoire des combats contre l’esclavage.

Dans ce haut lieu de la mémoire nationale, où sont honorées plusieurs personnalités ayant œuvré en faveur de l’abolition de l’esclavage, comme Condorcet, l’abbé Grégoire, Toussaint Louverture, Louis Delgrès, Victor Schoelcher ou encore Félix Eboué, Raphaël Barontini souhaite mettre en lumière des figures héroïques de cette lutte contre l’esclavage, connues ou méconnues, ayant contribué à jouer un rôle marquant dans son abolition.

Ainsi, l’artiste a conçu une installation monumentale in situ, composée d’une haie d’honneur de drapeaux et de bannières. Les transepts nord et sud accueillent quant à eux, deux installations textiles panoramiques. Raphaël Barontini travaille par ailleurs à l’organisation d’un temps performatif prenant la forme d’une procession de carnaval antillais. Un temps de performance créée en collaboration avec des musiciens, danseurs et danseuses notamment, viendra activer les œuvres textiles et picturales installées dans le monument, afin de rendre vivante la mémoire de ces luttes.

A partir du 9 novembre 2023, une deuxième exposition historique et pédagogique investira également le monument à l’initiative du Centre des monuments nationaux et de la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage, « Oser la liberté. Figures des combats contre l’esclavage ». L’exposition retracera la généalogie universelle d’un combat qui traverse les époques et les continents : celui de la liberté contre l’esclavage.

Répétitions au Panthéon 2023 Photo - Fabrice Gousset © Courtesy the artist
Répétitions au Panthéon 2023 Photo - Fabrice Gousset © Courtesy the artist
Dans la nef du Panthéon, Raphaël Barontini souhaite « créer une fresque a  la fois historique et sensible, créolisant les imaginaires, laissant une place primordiale aux acteurs et actrices du combat pour la liberté et l’égalité, ainsi qu’aux masses de personnes esclavisées anonymes. »

La première partie de l’installation textile et picturale sera installée sous forme de haie d’honneur à l’entrée du monument. Des bannières et drapeaux de grand format déployés de chaque côté de la nef présenteront les portraits stylisés de figures historiques du combat pour l’émancipation et l’abolition de l’esclavage.
La partie centrale et la plus monumentale de l’installation sera accrochée dans les transepts nord et sud du monument. Plusieurs œuvres textiles de grand format composées de diverses strates seront suspendues à différentes hauteurs.

« Répondant directement aux peintures historiques de Jules-Eugène Lenepveu, Pierre Puvis de Chavannes et Jean-Paul Laurens, narrant certains épisodes de l’histoire de france, ces pièces textiles auront, elles aussi, une dimension narrative et viendront apporter un contre-point historique. » R. Barontini

L’installation dans son ensemble sera activée par une performance proposée plusieurs fois durant l’exposition. Pour l’artiste, cette exposition doit également être « un moment collectif de réflexion et de partage sur une histoire encore douloureuse, dont la performance sera le symbole. »
La performance se déploiera en deux actes. D’abord une pièce sonore originale, composée par Mike Ladd suivie d’une procession collective d’un groupe de musiciens et danseurs d’un « mas » de carnaval antillais basé à Saint-Denis (93). Puis, le cortège mettra à l’honneur les figures historiques honorées sur les bannières, formant le Panthéon imaginaire de l’artiste.
Le résultat symbolique d’un tel processus de production plastique et participatif permet, selon Barontini, « d’allier des questionnements artistiques, historiques, sociétaux, favorisant des liens sociaux et culturels d’une grande valeur. »

Le projet sera réalisé en collaboration avec les étudiants et étudiantes des Masters Stylisme et Textile de l’Ecole d’Art Appliqué Duperré à Paris.

Pratique

Panthéon
Place du Panthéon
75005 Paris
01 44 32 18 00
www.paris-pantheon.fr/

Horaires
Ouvert tous les jours
Du 1er avril au 30 septembre : 10h - 18h30
Du 1er octobre au 31 mars: 10h - 18h
Dernier accès 45 minutes avant la fermeture.
Fermetures
1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Pierre Aimar
Mis en ligne le Jeudi 12 Octobre 2023 à 00:57 | Lu 288 fois

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements