Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



« On Sharks & Humanity », Musée océanographique de Monaco, juqu'en mars 2015

Dans le cadre de son exposition « Requins », le Musée océanographique de Monaco présente l’initiative artistique « On Sharks & Humanity » : un nouveau rendez-vous à dimension internationale pour sensibiliser le public par-delà les frontières et les cultures, grâce au langage universel de l’Art.


© Musée océanographique de Monaco
© Musée océanographique de Monaco
Initiée par Parkview Arts Action, cette exposition s’appuie sur un collectif d’artistes contemporains chinois et place le requin et sa préservation au centre de sa réflexion.

C’est symboliquement à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans, le 8 juin 2014, que « On Sharks & Humanity » ouvre ses portes au public au Musée océanographique. Cette exposition, portée par l’organisation Parkview Arts Action et menée en collaboration avec l'association internationale à but non lucratif WildAid, réunit 11 œuvres uniques créées spécifiquement pour le Musée par 10 artistes d’avant-garde. Chacune d’elles explore sous un prisme singulier notre relation complexe aux squales et, par extension, notre rapport à la nature.

Dans les différentes salles et sur la terrasse panoramique, installation monumentale, sculptures, peintures et poèmes s’entremêlent, interpellant le visiteur et l’invitant à dépasser ses préjugés. Complémentaire de l’exposition sensorielle et scientifique en cours, « On Sharks & Humanity » souligne à travers une interprétation artistique le rôle indispensable des requins dans la régulation des écosystèmes marins et l'impact négatif de la surpêche.

« Deuxième puissance économique mondiale, la Chine est aussi le principal consommateur d’ailerons et son carrefour commercial. Emanant d’un collectif chinois, ces œuvres n’en ont que plus de poids. Rappelons que plus de 100 millions de requins sont tués par l'homme chaque année et plus de 25% des requins sont menacés de disparition dans le monde. Ce prédateur, situé au sommet de la chaîne alimentaire, est pourtant indispensable au bon équilibre des écosystèmes marins », souligne Robert Calcagno, directeur général de l’Institut océanographique.

Une collaboration à l’échelle internationale, au service des requins

Impliqué depuis plus de 100 ans dans la compréhension et la protection des océans, l'Institut océanographique se réjouit de promouvoir aujourd’hui son message en collaboration avec des organisations internationales socialement responsables, telles que Parkview Arts Action et WildAid : « Cette question environnementale nous touche tous, précise George Wong, fondateur de Parkview Arts Action et président exécutif du Groupe Parkview. La préservation des requins est cruciale, car une menace fondamentale pèse aujourd’hui sur le bon équilibre des océans. Grâce au soutien des artistes "On Sharks & Humanity" redéfinit la relation qui unit l’homme à ces seigneurs des mers, en créant à travers l’Art un lien émotionnel fort. »

« Cette exposition est nécessaire pour informer le grand public de l’ampleur du commerce d'ailerons qui, en favorisant la surpêche, menace certaines espèces de requins. La seule solution à long terme est la réduction de la demande. Avec le gouvernement chinois, les grands entrepreneurs et les leaders d’opinion, nous devons faire évoluer les mentalités et changer ce qui est socialement acceptable », conclut, Peter Knights, Directeur exécutif de WildAid.

Première exposition proposée par Parkview Arts Action, « On Sharks & Humanity » sera présentée à Monaco jusqu’en mars 2015, avant de rejoindre un autre lieu d’exposition international, tenu secret pour l’instant. Elle sera ensuite présentée au cœur du Musée National de Pékin (Chine).


Pierre Aimar
Mercredi 14 Mai 2014
Lu 197 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...